Visiter Ibiza sans touristes !

Visiter Ibiza sans touristes !

Pour finir l’été en beauté, mon amie Margot et moi-même étions à la recherche d’une belle destination en Europe où nous pouvions trouver du beau temps et de quoi s’occuper quelques jours. Nous avons donc choisi de poser nos valises à Ibiza durant cinq jours pour découvrir cette île si célèbre mais si controversée à la fois… Dans l’imaginaire collectif, on ne va à Ibiza que pour y faire la fête au Pacha au son de David Guetta avec une foule en délire. Mais si l’on s’intéresse un peu plus à l’île, on se rend compte qu’Ibiza a beaucoup plus à offrir

Se rendre à Ibiza depuis Paris

Nous sommes donc parties du 30 août au 3 septembre, la période parfaite pour éviter la foule d’aoûtiens et profiter encore de la chaleur. Nous avons trouvé des billets très peu chers avec Vueling : 58€ l’aller-retour seulement ! L’aéroport d’Ibiza se situe à une petite dizaine de kilomètres de la ville d’Eivissa, sa capitale. En arrivant, nous avons pris la ligne L10 (3,60€ le ticket) pour rejoindre notre logement et le centre-ville. Le trajet dure environ 20 minutes.
Notre conseil : prévoyez de la monnaie avant de rentrer dans le bus car ils ne prennent pas la carte !

Que voir à Ibiza

Eivissa

La citadelle (Dalt Vila)

Nous avons visité la citadelle d’Eivissa un matin, à partir de 9h30, pour éviter l’afflux de touristes. On peut vous assurer que nous étions presque seules durant toute la matinée, aussi bien sur les remparts que dans la vieille ville.
Nous avons commencé l’ascension de la citadelle devant la Plaza Reina Sofia, pour rejoindre le Baluard de Sant Jaume puis celui de Sant Bernat. Après avoir passé le château, nous sommes descendues vers la cathédrale Santa Maria de les Neus. Vous pouvez alors vous perdre dans les ruelles blanches, avant de rejoindre la Plaça d’Espanya. L’un des plus beaux points de vue est sans conteste celui du Baluard de Santa Lucia où l’on a une vue panoramique à la fois sur le port, la mer et la citadelle.
La plupart des restaurants et des boutiques se trouve Plaça de la Vila et Carrer de la Santa Creu (où nous avons déjeuné). Il est possible de sortir de la citadelle par le Portal de ses Taules, la porte principale de la vieille-ville ou de continuer vers la Plaça del Sol et le Baluard de Sant Pere pour avoir une autre vue sur la ville d’Eivissa.

Nous avons adoré nous promener sur les remparts ainsi que dans les ruelles étroites et colorées de la vieille ville. La citadelle a beaucoup de charme et il en ressort une certaine quiétude.

Le port

Après une bonne partie de la journée passée dans la citadelle, nous avons pris la direction du port d’Eivissa. Ce dernier accueille de nombreux yachts et grands navires, mais cela ne retire en rien le charme de son remblai. Les restaurants et bars étaient fermés dans l’après-midi, aussi nous étions de nouveau seules à déambuler dans le port !
Du côté de la gare maritime, vous aurez une vue magnifique sur la citadelle : à ne pas manquer.
Vers la jetée, vous trouverez de charmantes maisons blanches aux volets bleus, ce qui ajoute de l’authenticité à un lieu connu pour la fête.

Le centre-ville

Le centre-ville d’Eivissa est également très agréable, situé entre la citadelle et le port. Baladez-vous entre autres sur le passeig de Vara de Rey, une avenue arborée et piétonne bordée par des boutiques et des restaurants. L’architecture des immeubles y est typique et très colorée.

Nous nous sommes également promenées dans les ruelles autour de la Plaça de sa Font et du Vieux-Marché, au pied de la citadelle. Les rues sont toutes plus belles et charmantes les unes que les autres. Vous trouverez ici de nombreuses boutiques de vêtements et accessoires assez haut-de-gamme, des boutiques de souvenirs « Made In Ibiza » et bien entendu des restaurants.

Platja de ses Figueretes (Playa de Figueretas)

La plage de Figueretas se situait à une petite dizaine de minutes de notre logement. Nous y sommes donc allées presque tous les jours ! Nous avons été surprises de voir qu’elle n’était pas du tout bondée… et encore moins à 9h du matin où nous avons eu la plage rien que pour nous ! La plage est très propre, avec du sable fin, et l’eau est tellement claire : parfait pour se baigner. Elle est bordée par un remblai agréable avec beaucoup de restaurants et bars pour finir une bonne journée plage.

Ses Salines

Le matin où nous avions décidé d’aller voir les salines, le ciel était très orageux et quelques gouttes tombaient. Mais cela ne nous a pas arrêtées pour y aller ! Au contraire, nous n’avons pas du tout regretté car nous avons été seules toute la matinée, dans un lieu d’ordinaire bondé en été…

Se rendre à Ses Salines

Comme nous n’avions pas loué de voiture pour ce voyage, il a fallu trouver des lieux de visite accessibles en bus depuis Eivissa. Et c’est le cas du Parc Naturel Ses Salines ! Ce dernier se trouve juste derrière l’aéroport d’Ibiza, à 20 minutes en bus de la ville (coût du ticket à bord : 3€ l’aller). Nous avons donc pris la L11 depuis la Estación de Autobuses CETIS (terminus) , à quelques minutes à pied de notre logement. Le bus nous a déposées à l’arrêt « Ses Salines – Playa », point de départ parfait pour une balade au bord de la mer.

A savoir : le bus passe toutes les 30 minutes l’été (sur le papier, car nous avons attendu près de 45 minutes à l’arrêt…)

Platja de Ses Salines

La plage de Ses Salines était littéralement déserte lorsque nous y sommes arrivées sur les coups de 10h30. Le « mauvais temps » avait dû faire fuir les touristes, pour notre plus grand bonheur. Avec le ciel gris, l’eau ressortait encore plus claire et turquoise. Nous avons donc longé la plage, sur le sable, puis sur les rochers d’une magnifique couleur rougeâtre. Il n’y a pas vraiment de chemin défini, mais nous avons suivi le bord de mer en marchant sur la falaise, pour rejoindre la Tour de Ses Portes.

Torre de Ses Portes

Il arrive un moment où nous n’avons pas pu rester sur les rochers. Nous avons donc pris la direction de la pinède pour nous rendre au bout de la pointe de Ses Salines. A la fin du sentier se trouve la Tour de Ses Portes, une ancienne tour défensive contre les menaces pirate. Nous nous sommes senties seules au monde dans ce paysage quasi désertique, où les vagues battent les rochers. De là, vous pouvez également apercevoir la ville d’Eivissa.

Marais salants

Nous n’avons pas trouvé de carte détaillée sur internet pour visiter les salines du parc. Il n’y a pas de chemin pour les piétons et les seules entrées de routes sont interdites d’accès. Nous avons donc dû marcher le long de l’unique route, ce qui n’est pas très agréable ni sécuritaire… Il faut sans doute avoir une voiture pour rejoindre le village de Sant Francesc de s’Estany où devrait se trouver un point de départ de balade.

Nous avons quand même pu apercevoir les bassins et leurs couleurs changeantes au soleil. Cela nous a rappelé les salines de Formentera !

Notre logement à Ibiza

Trouver un logement abordable à Ibiza n’a pas été une mince affaire ! Les prix sont très élevés, même à la fin de l’été, surtout dans la capitale Eivissa. Nous avons donc jeté notre dévolu sur une chambre privée trouvée sur Airbnb pour 410€ les 4 nuits. L’appartement est idéalement situé, à une petite dizaine de minutes de la plage Figueretes et du centre-ville d’Eivissa.

A savoir : les économies collaboratives telles qu’Airbnb ou Uber sont interdites à Ibiza. Notre hôte nous avait donc demandé la plus grande discrétion…

Nos bonnes adresses à Ibiza

  • Nude café : une bonne adresse dans l’esprit « healthy » à la carte très complète. Les portions sont assez grosses pour des prix bas (à partir de 5€), n’ayez pas les yeux plus gros que le ventre !
  • Popa Ibiza : une terrasse au cœur de la citadelle, parfaite pour prendre une boisson fraîche maison (thé glacé, limonade…) et des tapas pas trop chers.
  • S’escalinata : un bar assez original, installé dans la citadelle sur des escaliers. On y est confortablement installés dans de gros poufs, avec une belle vue !
  • Sky Bar by MiM Ibiza Es Vivé : le coup de cœur de ce séjour à Ibiza ! Un rooftop sublime, près de la plage Figueretes, aux prix très convenables pour un lieu aussi luxueux.
  • TiraPalla : le second rooftop de notre séjour, avec une vue imprenable sur la citadelle. A ne pas manquer également !
  • El Paladar Jamonería & Delicatessen Ibiza : une épicerie fine qui propose des produits locaux, essentiellement du jambon ibérique et des fromages d’Ibiza. Possibilité d’y acheter également des sandwichs faits minute !
  • La Casita Ibicenca : une belle boutique de souvenirs dans la vieille ville, sous la citadelle. Céramiques, produits gourmets (sel, chocolat, café) et produits de beauté.

Alors, Ibiza ?

Ce voyage à Ibiza a été une très grande surprise ! Nous ne pensions pas trouver une île aussi authentique, pleine de charme et surtout vide de ses vacanciers habituels… Il est certain que nous y retournerons pour explorer l’île plus en profondeur, avec ses criques, ses villages typiques et ses plages de rêve.
Nous vous conseillons de vous rendre à la fin de la saison estivale à Ibiza, quand le soleil tape encore mais que l’île s’est vidée de ses touristes fêtards. C’est la meilleure façon pour profiter pleinement de ce bijou des Baléares !

Amoureux de l’Espagne ? Lisez nos articles sur ce pays magnifique !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *