10 jours à Tenerife : le parc national du Teide

10 jours à Tenerife : le parc national du Teide

Impossible de venir à Tenerife sans passer par le centre de l’île et parcourir le parc national du Teide ! Inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, cet immense parc renferme le plus haut sommet d’Espagne : le volcan Teide (3 718 m). On peut s’imaginer un espace rocailleux et terne, mais le parque nacional del Teide a bien plus à offrir ! Nous avons été surpris par la grande diversité des paysages qui ont défilé sous nos yeux : forêt de pins, canyon, mer de lave, bosquets, terre rouges, noires, ocres… On pourrait même penser qu’on traverse plusieurs endroits du monde comme l’ouest américain, la Réunion… Le parc est également connu pour la clarté de son ciel et donc pour l’observation des étoiles : il accueille l’un des plus grands observatoires solaires du monde !

A noter qu’il est également possible de se rendre au sommet du Teide, en téléphérique. Nous n’y avons pas été mais nous savons qu’il faut réserver plusieurs semaines en avance et que le ticket coûte assez cher (une trentaine d’euros par personne).

Si vous souhaitez emprunter chacune des routes qui parcourent le parc, il faut compter deux jours pour le découvrir dans son intégralité ! Surtout si vous voulez faire des randonnées sur l’un des nombreux sentiers que compte le parc national du Teide. Voici donc nos suggestions de spots à ne pas manquer dans le parc !

A savoir : les températures baissent considérablement à mesure que l’on s’approche du volcan. Prévoyez donc des vêtements chauds, même l’été, car il y a beaucoup de vent !

Par la TF24 – depuis La Esperanza (nord-est)

De notre logement situé à la Matanza de Acentejo, nous avons rejoint la très belle TF24 à partir de la Esperanza. Dès le début du trajet, la route traverse une forêt de pins où il est possible de s’arrêter assez souvent pour admirer les points de vue. Les miradores le long de la route :

  • Mirador de Montaña Grande
  • Mirador de Ortuño
  • Mirador de Chimague
  • Mirador de Chipeque, l’immanquable. Situé au bout d’une route, il donne une vue imprenable sur les pins et le Teide. C’est également là que vous pourrez admirer la mer de nuages au coucher du soleil, lorsque les conditions sont réunies.
  • Mirador de Ayosa
  • Mirador de la Crucita

A partir du mirador de la Tarta, le décor devient différent : plus minéral et volcanique. Un peu plus loin sur la gauche se trouve la route qui monte à l’observatoire (fermé quand nous nous y sommes rendus), mais la route vaut quand même le coup d’oeil.
A l’embranchement avec la TF21 se trouve le centre de visiteurs El Portillo qui comprend un accueil pour les randonneurs, un petit musée et un jardin botanique plutôt agréable (toilettes également disponibles). N’hésitez pas à vous y arrêter pour en apprendre plus sur le parc !

Par la TF21 – depuis Vilaflor (sud)

A partir du centre de visiteurs d’El Portillo, nous avons suivi la TF21 qui est la route principale du parc car elle s’approche le plus du volcan Teide. Notre premier arrêt sur cette route a été au niveau des mines de San José, un endroit magnifique (battu par le vent !) et spectaculaire. La route continue ensuite en passant sous le Teide et à proximité de l’entrée pour prendre le téléphérique.

C’est au niveau de la longue ligne droite juste après que l’on a une magnifique perspective sur le Teide. Nous nous ensuite garés sur le parking du mirador de la Ruleta – qui accueille beaucoup de monde mais qui vaut le coup d’oeil pour le panorama. De là, nous avons emprunté le sentier 3 pour admirer les Roques de Garcia, des formations rocheuses étonnantes en forme d’aiguilles. C’est une marche très simple et accessible de quelques kilomètres. C’est définitivement un endroit à ne pas manquer !

La route qui suit nous a beaucoup fait penser aux paysages de l’ouest américain et des parcs nationaux. De grandes étendues rocheuses, toujours avec une vue imprenable sur le Teide. De nombreux points de vue ponctuent le parcours : Llano de Ucanco, Boca Tauce… libre à vous de vous arrêter à celui que vous voulez ! La route qui descend vers Vilaflor est encore différente, plus végétale avec des forêts de pins.

Par la TF38 – depuis Chirche (ouest)

A la Boca Tauce, en tournant à droite on emprunte la TF38 qui mène à l’ouest de l’île, vers le village de Chirche et l’autoroute TF1. Cette route donne encore des points de vue différents sur le Teide : elle vaut également le coup d’oeil. Quelques miradores à ne pas manquer :

  • Las Narices del Teide (on peut y voir la dernière coulée de lave du volcan qui date de 1798)
  • Mirador de Sámara, d’où débute un sentier (13) qui fait une boucle
  • Mirador de los Poleos, avec un paysage plus rougeâtre

Par la TF336 – depuis La Orotava (nord)

Il est également possible d’atteindre le parc national du Teide par le nord, via La Orotava. C’est la route que nous avons empruntée lors de notre seconde visite dans le parc. A choisir, nous avons préféré la TF24 qui vient du nord-est et de San Cristobal de la Laguna. Cela n’empêche pas que cette portion offre aussi de beaux points de vue comme le Mirador de Mataznos.

En résumé, nos lieux préférés au sein du parc national du Teide.

Alors, le parc national du Teide ?

Le parque nacional del Teide est un incontournable pour qui vient à Tenerife ! Le volcan est l’attraction principale de l’île, notamment pour les amoureux de la nature et de la randonnée. Nous avons eu la chance de le parcourir en deux jours sous le soleil et avec un beau ciel bleu qui faisait ressortir les couleurs des paysages. Si le Teide attire beaucoup de monde, nous n’avons pas ressenti la foule sur la route et étions souvent seuls aux points de vue. Prévoyez donc deux jours de découverte du Teide si vous avez le temps lors de votre voyage à Tenerife !

Lisez l’article sur notre roadtrip de dix jours à Tenerife pour organiser votre prochain voyage !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.