Le désert des Bardenas Reales

Le désert des Bardenas Reales

En voyage à Saragosse en novembre, nous avons profité d’une journée libre pour nous rendre à une heure de route de la ville, dans le désert des Bardenas Reales. Cela faisait longtemps que je (Marie) voulais m’y rendre : ce désert était définitivement sur ma liste des lieux à voir en Europe !

Sans réfléchir beaucoup plus, nous avons réservé la veille de notre escapade une voiture de location. Il faut savoir qu’il n’existe pas de transport public pour se rendre dans le désert des Bardenas Reales – depuis Saragosse du moins. L’accès est possible en voiture ou via une excursion organisée. Nous avons choisi la compagnie Enterprise, située dans la gare de Saragosse-Delicias, qui proposait les tarifs les plus attractifs. Nous avons payé 80€ la journée de location pour un SUV, toutes assurances inclues (ainsi que 20€ d’essence).
Nos conseils : pensez bien à avoir votre carte bleue avec vous au moment du retrait de la voiture car le loueur doit y effectuer une empreinte bancaire. Choisissez un modèle de voiture un peu supérieur (type SUV) pour visiter le désert des Bardenas Reales : ce n’est que de la piste en terre et cailloux !

Que voir dans le désert des Bardenas Reales

Avant de rentrer dans les détails de notre itinéraire, quelques mots sur le désert des Bardenas Reales. C’est un Parc naturel reconnu réserve de la Biosphère par l’UNESCO, situé au sud des Pyrénées, en Navarre, de plus de 42 000 hectares. Il existe plusieurs types de paysages mais le plus connu d’entre eux reste La Blanca, la partie la plus basse du désert.

Nous avons commencé notre visite du désert par le Centre d’Information, près d’Arguedas. C’est le moyen le plus simple quand on découvre le désert pour la première fois et qu’on ne sait pas par où commencer. A l’accueil, nous avons été conseillés sur un itinéraire idéal à faire en une après-midi. On vous donnera également une carte détaillée pour vous repérer. Il n’y a pas besoin d’être doué en orientation, il n’y a rien de plus simple ! Une seule piste à sens unique fait le tour des principaux lieux à voir dans cette partie du désert. Il est impossible de se perdre. Il est strictement interdit de s’éloigner de la route car le reste du parc naturel est en réalité une zone militaire (vous passerez d’ailleurs devant la base avant de commencer la boucle).
A savoir : le parc ouvre à 8h tous les jours et ferme une heure avant le coucher du soleil. Pensez à anticiper si vous visitez le parc en automne/hiver.

En arrivant dans le parc, nous avons été accueillis par un berger et son troupeau de moutons. De quoi se mettre dans l’ambiance ! Dans cette partie du désert, la terre y est blanchâtre et la végétation rase. Aucune construction ou habitation à l’horizon : on est bel et bien au cœur d’un désert. Il faut alors simplement suivre la piste et… profitez des paysages lunaires et du silence.

Castildetierra

L’emblème du désert des Bardenas Reales est sans conteste cette formation géologique appelée Castildetierra. Cette curiosité rocheuse se situe à la fin de la boucle de La Blanca, sur le chemin du retour. C’est ici que la plupart des visiteurs prennent leurs photos souvenir (et on n’a pas échappé à la règle !). Une balade de deux kilomètres est également possible dans le ravin (barranco) qui l’entoure.

Côté fréquentation, il n’y avait pas énormément de monde dans le parc naturel à ce moment de l’année. L’automne était pour nous la période idéale pour s’y rendre ! La plupart des touristes visitent le désert l’été, pendant la haute saison (et les grosses chaleurs). En novembre, nous avons eu beau temps toute la journée avec du ciel bleu et des éclaircies. Prévoyez quand même de quoi vous couvrir chaudement car les températures sont plus basses qu’en ville.

Alors, le désert des Bardenas Reales ?

Après des années à avoir en tête ce désert espagnol, nous l’avons enfin vu de nos yeux et nous n’avons pas été déçus ! On ne rencontre pas partout ce genre de paysage atypique, aussi c’est pour nous un incontournable à voir en Espagne. Au moins une fois dans sa vie !
Profitez, par exemple, d’une escapade à Saragosse ou d’un roadtrip dans le nord du pays (Aragon, Navarre…) pour passer une petite journée dans ce désert.

Amoureux de l’Espagne ? Lisez nos articles sur ce pays magnifique !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.