Un week-end à Orléans

Un week-end à Orléans

Nous nous sommes rendus à Orléans à l’occasion du long week-end de la Toussaint. L’occasion parfaite pour redécouvrir cette ville que l’on connaissait déjà, mais sous les couleurs de l’automne.
Orléans est facilement accessible depuis Paris grâce au TER : le trajet ne dure qu’une heure et les tarifs sont abordables (32€ l’aller-retour). Découvrez donc de quoi occuper votre week-end à Orléans et aux alentours, notamment à Meung-sur-Loire !

Que voir à Orléans

Les monuments d’Orléans

La cathédrale Sainte-Croix d’Orléans

La star d’Orléans, c’est elle ! Classée Monument Historique, la cathédrale Sainte-Croix d’Orléans compte parmi les plus vastes cathédrales gothiques de France. Nous avons lu qu’il a fallu près de 600 ans pour la construire, entre le début du chantier en 1287 et son inauguration en 1829. Un joyau d’architecture à découvrir (gratuitement) ! Il ne faut pas hésiter à en faire le tour pour avoir d’autres perspectives et découvrir également le petit jardin de l’Evéché.

La plus belle vue de la cathédrale est celle que l’on a depuis la rue Jeanne d’Arc qui offre une magnifique perspective. Nous avons eu la chance d’avoir un magnifique coucher de soleil aux couleurs rosées et violacées : la preuve en images.

Hôtel Groslot

S’il y a un second monument à ne pas manquer à Orléans, c’est bien l’hôtel Groslot, aux façades en briques rouges, situé juste à côté de la cathédrale. Sa visite est totalement gratuite et permet de découvrir les différentes salles du rez-de-chaussée (salon d’honneur, ancienne salle du conseil et ancien bureau du maire) et son superbe mobilier d’époque.

Lors de notre venue à la Toussaint, la place de l’Etape était décorée et fleurie sur le thème de l’automne. Les couleurs étaient magnifiques !

Le centre historique

Orléans est une ville qui se parcourt aisément à pied ! Vous n’aurez pas beaucoup de pas à faire avant de tomber sur une maison à colombages, une jolie place pavée ou les quais de la Loire. D’est en ouest, on peut restreindre le cœur d’Orléans de la maison de Jeanne d’Arc à la rue de la Tour Neuve dans le quartier de Bourgogne. Nul besoin de plan : déambulez et flânez dans les rues commerçantes au gré de vos envies. Un seul conseil : ne manquez pas la place du Martroi et la rue Royale avec ses arcades (à voir de jour comme de nuit).

Les jardins et parcs d’Orléans

Jardin de la Vieille Intendance

Le Jardin de la Vieille Intendance est l’un de nos endroits favoris dans le centre d’Orléans ! Ce petit jardin intimiste et paisible est la propriété du tribunal de justice, l’hôtel Brachet. L’entrée discrète se situe à l’angle de la rue des Huguenots et de la rue d’Alsace-Lorraine. Ici, vous ne rencontrerez pas de touristes : vous serez (presque) seuls !

Parc Pasteur

Le parc Pasteur se situe au nord de la ville, juste derrière la départementale D97. C’est un parc très arboré avec des éléments d’architecture comme un bassin et sa fontaine et une porte sculptée issue de l’ancienne église Saint-Samson des Jésuites.

Jardin des Plantes

Nous nous sommes également rendus au petit Jardin des Plantes d’Orléans, qui se situe à une quinzaine de minutes à pied du centre-ville. Ce n’est pas une visite indispensable, surtout au début de l’hiver car le jardin n’est pas fleuri. Vous pouvez y faire un détour si vous vous baladez le long de la Loire entre le pont Georges V et le pont Joffre.

Que voir à Meung-sur-Loire

Pendant ce long week-end, nous avons également découvert le village de Meung-sur-Loire, situé au sud-ouest d’Orléans. Le village est petit mais comporte plusieurs points d’intérêt comme son château (malheureusement fermé lors de notre venue), la collégiale Saint-Liphard, la porte d’Aumont et les mauves (cours d’eau qui parcourent la ville). Nous avons également longé le quai Jeanne d’Arc et le chemin de halage qui arborait de belles couleurs d’automne. Si vous disposez de plus de temps, vous pouvez continuer à longer la Loire jusqu’à Beaugency voire Blois.

Notre logement à Orléans

Nous avons réservé un petit studio sur Airbnb en plein cœur d’Orléans pour être au plus près des commerces et des restaurants. Nous avons payé 152€ les 3 nuits pour cet appartement rénové, idéal pour les courts séjours. On vous le recommande si vous cherchez une adresse pas trop chère pour dormir à Orléans.

Nos bonnes adresses à Orléans

  • La Petite Absinthe : à la fois crêperie et bar à bières aux prix très abordables
  • Le comptoir de Mamie Bigoude : bonne crêperie dans le centre d’Orléans (offre sur place ou à emporter)
  • Pastel’s : bonne adresse d’empanadas pour manger sur le pouce ou à emporter
  • Oh terroir : l’adresse « fast good » qui sauve un dimanche quand tous les restaurants sont fermés ! Plats maison réconfortants (pâtes, hachis parmentier, burger…)
  • Aux palets d’or : notre belle découverte du séjour, excellente pâtisserie où nous sommes retournés à trois reprises

Alors, Orléans ?

On a eu plaisir à retourner à Orléans pour la seconde fois. La ville a un certain cachet avec son centre historique et ses monuments d’envergure comme la cathédrale. L’avantage de taille ? Le trajet en TER qui ne prend seulement qu’une heure depuis Paris. Si on dispose de plus de jours et d’une voiture, il est possible de découvrir les alentours qui valent le coup (Meung-sur-Loire, Beaugency, Sully-sur-Loire…) !
On vous recommande donc cette ville si vous cherchez une destination pour un week-end de deux jours.

Besoin d’idées pour vos week-ends et vacances en France ? Lisez nos articles sur notre beau pays !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.