Séville en quatre jours

Séville en quatre jours

Séville

Quoi de mieux qu’un voyage en Espagne pour échapper à la grisaille parisienne de Novembre ? Pour fêter nos neuf ans passés ensemble, nous avons choisi Séville comme destination pour le long week-end de la Toussaint. Les températures y sont encore très clémentes et nous ne nous étions jamais encore rendus en Andalousie !

Se rendre à Séville depuis Paris

Nous nous sommes envolés vers Séville avec la compagnie Vueling qui proposait des prix intéressants pour le week-end de la Toussaint : 145€ par personne l’aller-retour (du 31 octobre soir au 5 novembre en début d’après-midi).
Une fois arrivés à l’aéroport, on a le choix entre le bus EA qui se rend dans le centre-ville, le taxi ou encore le VTC. Nous avons choisi cette dernière option en réservant notre course sur l’application Cabify : le trajet de 25 minutes jusqu’à notre logement nous a seulement coûté 20€ pour deux !

Que voir à Sévile

Real Alcazar

Le Real Alcazar est l’une des visites dont on ne peut se passer si on vient à Séville. Nous avions donc réservé nos tickets en ligne une semaine avant notre départ sur le site officiel. Le prix bas de l’entrée pour étudiants (17-25 ans) nous a vraiment surpris : 4€ par personne pour un lieu si touristique était inimaginable. L’entrée adulte coûte, quant à elle, 12,5€, ce qui n’est pas exorbitant. En réservant en ligne, vous choisissez le jour et l’heure de votre visite, ce qui permet d’éviter la queue !
Notre conseil : pensez à réserver en ligne pour obtenir vos billets coupe-file et vous passerez devant tout le monde.

Le Real Alcazar est un palais immense qui comprend de nombreux jardins et cours intérieures : nous y avons passé l’après-midi ! Il faut donc prévoir une demi-journée de visite pour ce superbe lieu. Nous n’avions pas réservé d’audioguide et avons donc déambulé à notre rythme dans le palais et ses jardins.
Le palais comprend de nombreuses salles impressionnantes ornées de céramiques et de dorures qui rappellent l’influence orientale.

Le Real Alcazar est un oasis en pleine ville grâce à ses jardins immenses entourés de remparts. Perdez-vous dans le parc et vous n’y rencontrerez personne car la foule se concentre aux abords du palais. Nous nous sommes sentis vraiment dépaysés dans ces jardins (l’effet palmiers sans doute).

Plaza de España

Nous ne pouvions aller à Séville sans nous rendre à la très célèbre Plaza de España, qui est considérée comme l’une des plus belles places du monde ! Pourtant, nous avions bien cru ne pas la voir car elle était réquisitionnée pour le week-end à l’occasion des MTV EMA…

Notre conseil : pensez à regarder la programmation des événements de la ville où vous vous rendez, vous pourriez avoir des surprises et ne pas pouvoir visiter certains lieux emblématiques !

Nous y sommes donc allés à deux reprises : à la tombée de la nuit, lorsque la place commence à s’illuminer, et le lendemain matin. Cela permet d’admirer le lieu sous des lumières différentes. En fin de journée, il y a de moins en moins de monde ce qui est plus agréable pour s’y promener.

La place est réellement impressionnante par sa taille et par son architecture typique. Nous y avons donc passé une bonne heure à découvrir ses nombreux ponts et à déambuler sous ses arcades. Il est même possible de monter au premier étage pour avoir une vue d’ensemble !

La lumière du midi permet de faire ressortir la couleur ocre des pierres et crée un joli contraste. Les céramiques présentes sur toutes les balustrades font vraiment tout le charme de la place ! On comprend pourquoi cette dernière est si connue… C’est donc pour nous un incontournable si vous venez à Séville !

Parque Maria Luisa

Le parc Maria Luisa est situé à une quinzaine de minutes à pied du centre-ville. Le chemin pour y parvenir est agréable car très arboré et nous fait découvrir par la même occasion la grande Université de Séville. Ce parc est immense et on peut y passer toute une après-midi à s’y promener et à découvrir les nombreux bosquets et jardins qu’il renferme.

Nos quelques immanquables : la Fuente de los Leones, el Monte Gurugu et sa jolie cascade, le Museo de Artes y Costumbres qui fait face à la Plaza America et au Musée archéologique de la ville de Séville…

Cathédrale

On ne pouvait pas passer quotidiennement à côté de la cathédrale sans la visiter ! L’entrée pour étudiants coûte seulement 4€ et donne aux accès à l’intérieur de la cathédrale et au patio central. Il est préférable de réserver en avance sur le site pour éviter de faire la queue, mais nous nous y sommes rendus une heure avant sa fermeture le lundi (11h-15h30) et il n’y avait personne !
A noter : le lundi à partir de 16h30, la visite guidée est gratuite, pensez à réserver sur le site internet de la cathédrale.

Si l’extérieur de la cathédrale est imposant, l’intérieur est tout aussi impressionnant par la richesse des ornementations. La visite prend une petite heure si on n’a pas d’audio-guide, car la cathédrale renferme un jardin intérieur qui donne sur la Giralda et possède plusieurs salles annexes telles un musée.

Palacio de las Dueñas

Si vous cherchez un bel exemple de l’architecture andalouse à visiter à Séville, il faut vous rendre au Palacio de las Dueñas. Situé dans le quartier de Santa Catalina, tout proche de Metropol Parasol, ce palais est pour nous un incontournable. L’entrée pour les étudiants de moins de 25 ans coûte 8€ (10€ pour les adultes). De l’extérieur, on ne s’attend pas à ce qu’il y ait autant à voir et à visiter : il faut compter environ deux heures, le temps de flâner dans les jardins.
A noter : le lundi après 16h, la visite du palais est gratuite.

Carte du Palacio de las Dueñas – https://www.lasduenas.es/

Nous avons trouvé la visite de ce palais très complète car il est possible d’admirer à la fois les extérieurs avec les nombreux jardins et surtout le patio principal, et les intérieurs meublés des différentes pièces du rez-de-chaussée. Il y avait peu de touristes en fin de matinée aussi nous avons pu profiter de la quiétude des lieux !

Metropol Parasol

Un peu au nord du centre historique de la ville, sur la place de la Encarnación, se trouve une curiosité qu’on ne peut voir nulle part ailleurs. Surnommée « Las Setas », il s’agit de la plus grande sculpture en bois du monde, haute d’une trentaine de mètres. Le Metropol Parasol étonne par sa modernité mais nous avons beaucoup aimé le mélange de styles avec l’architecture typique des immeubles qui le bordent ! Il est possible de monter à son sommet pour quelques euros et d’y boire un verre sur sa terrasse (parait-il que les prix sont un peu élevés). Nous avons préféré nous balader sur son large plateau et prendre quelques clichés : atypique !
Notre conseil : passez-y de jour et de nuit, le jeu des ombres et des lumières est vraiment superbe.

Acuario de Sevilla

Nous avons décidé de nous rendre à l’Aquarium de Séville pour faire une pause dans les visites culturelles et historiques. Nous n’avons pas été déçus ! L’entrée pour adultes coûte 17€ sur place et 15€ en réservant d’avance sur leur site internet. La visite dure entre une heure et demi et deux heures en prenant son temps.
Même si la visite est plus adaptée à un public jeune, l’Aquarium comporte quelques curiosités comme un laboratoire de reproduction des méduses, des bassins sur la vie des coraux ou encore sur la ponte des œufs de requins, tout simplement impressionnant !

Quartier de Triana

Triana est le premier quartier de Séville que nous avons exploré : il se situe sur l’autre rive du Guadalquivir, le fleuve qui traverse la ville. Le quartier de Triana est plus populaire et moins touristique que le centre-ville et renferme de nombreux ateliers de céramique qui ont fait la renommée de Séville.
Il faut emprunter le pont de Triana pour admirer les façades colorées et pour atteindre le Château Saint-Georges et la chapelle du Carmel. Nous nous sommes baladés sur la Calle Betis, qui longe le fleuve, et la Calle Castilla où on peut voir de beaux exemples de faïence sur les maisons.

Paseo del río Guadalquivir

Un remblai piétonnier longe le fleuve et permet de voir de nombreux centres d’intérêts dans un cadre très agréable, vue sur le quartier coloré de Triana. La promenade passe notamment devant la fameuse Torre del Oro – il est possible de monter à son sommet. Le chemin continue jusqu’au parc de Maria Luisa, aux pieds de l’Aquarium de Séville, auprès duquel se trouvent quelques food trucks. Ambiance vacances assurée !

Notre logement à Séville

Comme à notre habitude, nous avons choisi un logement sur Airbnb, une chambre privée dans une ancienne maison andalouse (Casa Flor de Azahar), proche de la cathédrale et du fleuve Guadalquivir. Nous vous recommandons de loger dans le centre-ville pour parcourir Séville à pied et éviter de prendre les transports ! La maison où nous logions possède au total cinq chambres louées, on vous conseille de prendre celles avec une salle de bain privée.

Nos bonnes adresses à Séville

  • Cristina Bistro : une très bonne adresse en face des jardins de l’Alcazar qui propose des tapas aux portions généreuses et de belles planches de charcuterie.
  • Burro Canaglia : notre adresse coup de cœur durant ce séjour, nous y sommes allés à deux reprises. La décoration est vraiment incroyable, et les plats italiens sont très bons également. Mention spéciale pour le risotto au chèvre et champignons !
  • El Pinton : un restaurant aussi beau que bon (la déco est à tomber !), avec un grand choix de tapas améliorés presque gastronomiques.
  • Petra : un bon restaurant dans le centre-ville pour manger des tapas espagnols un peu revisités.
  • Milk Away : une excellente adresse pour déjeuner le matin de manière healthy avec des smoothies frais, des bols, des milkshakes… un délice !
  • Manu Jara : une bonne pâtisserie dans le quartier de Triana qui propose des entremets et des viennoiseries.
  • Bolas : des glaces artisanales dans le centre-ville (peu de parfums).

Alors, Séville ?

Nous avons beaucoup aimé cette escapade automnale ensoleillée qui nous a permis de fuir le mauvais temps parisien ! Séville est une très belle ville où l’on ressent les influences occidentales et orientales, chrétiennes et musulmanes, visibles dans l’architecture et les jardins. Vous ne pouvez pas passer à côté de cette cité andalouse, dont le joyau est sans conteste son Alcazar ! Cependant, nous ne dirons pas qu’il s’agit de la plus belle ville d’Espagne.
Nous vous recommandons de passer trois jours à Séville pour la découvrir au maximum, mais en dehors de la saison estivale où les températures atteignent vite les 40 degrés. Le week-end de la Toussaint est le moment idéal pour s’y rendre selon nous.

Amoureux de l’Espagne ? Lisez nos articles sur ce pays magnifique !

 

2 réponses

  1. Lucie dit :

    Nous avons adoré Séville ! Cette ville andalouse a beaucoup de charme, tant par son patrimoine, son quartier historique, ses palais, sa douceur de vivre:) c’était notre première fois en Andalousie !

    • Marie dit :

      Première fois pour nous également, et certainement pas la dernière ! On aurait bien envie de découvrir des villes comme Grenade ou Ronda, et les petits villages blancs… pour une prochaine fois en Espagne peut-être 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *