Week-end à Amiens et à Saint-Valéry-sur-Somme

Week-end à Amiens et à Saint-Valéry-sur-Somme

Pour prolonger l’été et profiter des derniers beaux jours, nous avons décidé de réserver un week-end en Picardie mi-septembre. Cela faisait longtemps que nous avions envie de découvrir cette région de la France, accessible en train depuis Paris. Nous sommes donc partis pour Amiens samedi midi (17€ l’aller en TER ; 1h10 de trajet depuis Gare du Nord) et sommes arrivés pour le déjeuner à 13h. Au programme du week-end : visiter Amiens le samedi, y dormir et prendre le train à vapeur du Chemin de fer de la Baie de Somme pour découvrir Saint-Valéry-sur-Somme.

Que voir en Picardie

Amiens

Le centre et le quartier Saint-Leu

Après un excellent déjeuner à l’Ail des ours, que nous avions réservé en amont, nous avons pris la direction du centre d’Amiens et de sa cathédrale qui fête ses 800 ans cette année. Nous avons donc pu visiter son intérieur mais il n’était pas possible de monter dans les tours, ni de voir le trésor, car l’accueil manquait de personnel en ce week-end des Journées Européennes du Patrimoine. Pour une prochaine fois peut-être !
A savoir : construite au XIIIème siècle dans le style gothique classique, la cathédrale est inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1981. Et plus étonnant, elle est également la plus vaste cathédrale française !

Et si nous venions ce week-end là, c’était également pour assister à l’une des dernières soirées du spectacle Chroma, le spectacle de son et lumière projeté sur la cathédrale d’Amiens, en hommage aux 800 ans du monument. Ce spectacle est également disponible en décembre durant le marché de Noël, à 19h. Pensez à vous rendre tôt sur le parvis car il y a beaucoup de monde qui y assiste !

Au nord de la cathédrale, se trouve le célèbre petit quartier de Saint-Leu, qui fait également la renommée d’Amiens avec ses innombrables canaux – qui feraient presque penser à un petit Amsterdam. Nous nous sommes promenés dans le dédale des rues du quartier : rue du Don, place Parmentier, rue de la Dodane, rue d’Engoulvent… toutes aussi jolies les unes que les autres avec leurs maisons colorées ou à colombages et leurs ponts fleuris qui donnent un air bucolique à la ville.

Les hortillonnages

Nous avons ensuite atteint le parc Saint-Pierre, véritable poumon vert d’Amiens aménagé pour les balades à pied, à vélo, les sports en plein air… On ne se croirait pas du tout au cœur de ville, mais bel et bien à la campagne, grâce à la présence des fameux hortillonnages. Ces derniers sont des jardins sur l’eau, sur près de 300 hectares, tout d’abord destinés au maraîchage qui sont aujourd’hui également des jardins d’agrément fleuris à l’extrême. Il existe même un Festival international des jardins d’hortillonnages !

Les hortillonnages se découvrent aussi au fil de l’eau et nous avions envie de faire un tour en barque. Après nous être arrêtés devant l’embarcadère, sous le boulevard de Beauvillé (ici), nous nous sommes ravisés devant l’immense file d’attente… Mais nous avons trouvé notre bonheur un peu plus loin ! Nous avons marché jusqu’au Musée des Hortillonnages, situé à Rivery, commune limitrophe d’Amiens, qui propose de louer des barques électriques ou à rames pour explorer les hortillonnages alentours. La location de la barque coûte 7€ par personne pour une boucle de 50 minutes environ. Les bénévoles du musée nous ont expliqué comment manœuvrer le bateau et nous ont indiqué le chemin à suivre, pour éviter de se perdre dans le dédale des canaux.

Cette balade en barque a été l’un des moments forts de notre week-end tant nous avons apprécié prendre le temps de découvrir le paysage. Si le slow tourisme est devenu une tendance depuis quelques années, on peut dire qu’on a complétement adhéré au concept !

Baie de Somme

Chemin de fer de la Baie de Somme

Après une bonne nuit et un bon petit déjeuner à Amiens, nous avons pris le TER en direction de Noyelles-sur-mer. Le trajet entre les deux gares dure environ 25 minutes. Mais pourquoi Noyelles ? Car c’est l’un des points de départ du train à vapeur du Chemin de fer de la Baie de Somme ! Nous avions réservé une semaine auparavant nos billets pour effectuer le trajet Noyelles-sur-mer / Saint-Valéry-sur-Somme en train à vapeur : l’aller-retour coûte 15€ par personne.
A savoir : il existe également des pass valables 2 jours au prix de 20€ par personne. Le train à vapeur dessert quatre gares principales : Cayeux-sur-mer, Saint-Valéry-sur-Somme, Noyelles-sur-mer et Le Crotoy. Faites attention, il n’y a que quatre trains par jour : il faut donc bien organiser sa journée !

Nous avons donc pris place dans cet ancien train à locomotive à vapeur entretenu par les bénévoles de l’Association du Chemin de fer de la Baie de Somme. Certains wagons de première classe ont des sièges en velours et sont plus confortables que les wagons aux bancs de bois ! Le trajet jusqu’à Saint-Valéry-sur-Somme dure environ une demi heure. Le train passe à travers la campagne picarde et traverse une partie des marécages de la Baie de Somme. Un véritable voyage hors du temps et dépaysant ! Là encore, nous avions véritablement l’impression de profiter et de prendre le temps de découvrir en douceur une région française. On ne peut que vous conseiller de prendre un jour ce train à vapeur – en réservant bien à l’avance surtout en haute saison.

Saint-Valéry-sur-Somme

Nous sommes arrivés à Saint-Valéry-sur Somme à l’heure du déjeuner, sous le soleil : nous étions surpris de voir autant de monde se balader sur le port et la promenade. Cette petite ville semble prisée des promeneurs dominicaux, même en moyenne saison, en plein mois de septembre. Nous avons commencé notre visite de Saint-Valéry par le chemin qui longe la Somme, le quai Blavet qui devient plus loin le quai Jeanne d’Arc.

Après avoir monté la très fleurie rue des Moulins, nous avons emprunté le sentier du calvaire pour atteindre le calvaire des marins, qui offre une jolie vue sur les toits de Saint-Valéry et sur la Baie de Somme. A cet endroit, se trouve le spa Samaris, que nous aimerions beaucoup tester un jour, tant la vue des installations a l’air de valoir le coup/coût ! Nous sommes alors redescendus vers le centre-ville et le bord de la Somme pour admirer les jolies villas qui bordent la baie. Arrivés à la plage de Saint-Valéry-sur-Somme, nous avons exploré le quartier médiéval, situé près de la Porte Jeanne d’Arc. Des remparts, on a une vue panoramique sur la baie. Nous avons alors pris la direction de la chapelle des marins qui surplombe la ville et la plage : un incontournable si vous venez à Saint-Valéry ! En redescendant, nous avons fini notre visite de la ville par les rues fleuries, le quartier de l’Eglise Saint-Martin et enfin la rue de la Ferté, où nous en avons profité pour goûter de délicieuses galettes et crêpes.

En repartant en fin de journée vers la petite gare, nous sommes passés par le port de plaisance et l’écluse et avons commencé à marcher sur le quai de la digue qui mène à un petit phare. De là, il y a une belle vue sur les vieilles maisons et les bateaux de Saint-Valéry-sur-Somme.
On vous recommande chaudement de venir découvrir cette petite ville de la Baie de Somme qui a gardé son charme d’antan et un patrimoine encore bien préservé ! On y reviendra, c’est certain, pour profiter plus longtemps de la Baie, et surtout pour espérer observer des phoques dans leur habitat naturel.

Notre logement à Amiens

Trouver un logement disponible à Amiens ou en Baie de Somme n’a pas été une mission facile ! Tous les hébergements (chambres d’hôtes, hôtels…) étaient déjà complets début septembre. Nous avons finalement trouvé un logement entier simple et efficace sur Airbnb (69€ la nuit pour deux) en plein centre-ville d’Amiens, à cinq minutes de la gare et de la cathédrale. On recommande pour passer une nuit à Amiens !

Nos bonnes adresses en Picardie

  • Ail des ours : excellente adresse de restaurant dans le cœur d’Amiens où nous avons déjeuné. Menu unique qui change très régulièrement. 19€ entrée/plat ou plat/dessert, 26€ entrée/plat/dessert le midi ; 38€ entrée/plat/dessert le soir.
  • Nature de cacao : très bonne pâtisserie qui propose un grand choix d’entremets (et des viennoiseries vraiment délicieuses !).
  • Le petit poucet : pâtisserie et salon de thé chic – éclair au chocolat validé.
  • Les galettes de Tante Olympe : crêperie à Saint-Valéry-sur-Somme, avec une vue magnifique sur la Baie. Prix plus que corrects en formule salon de thé (5€ la galette).

Alors, la Picardie ?

Ce week-end picard a été une véritable surprise et a dépassé toutes nos attentes ! Si Amiens comme destination de week-end peut ne pas vous faire rêver de prime abord, on vous assure que la ville vaut le coup d’œil. Nous ne regrettons pas notre choix d’avoir couplé la visite d’Amiens et celle de Saint-Valéry-sur-Somme. Cela permet de découvrir des paysages différents, autant citadins que ruraux et marins, en l’espace de seulement deux jours.
On vous conseille donc de consacrer une petite journée à Amiens et de vous rendre également en Baie de Somme, notamment grâce au train à vapeur d’époque ! Un voyage dans le temps et un dépaysement assurés le temps d’un week-end à une heure de Paris.

Besoin d’idées pour vos week-ends et vacances en France ? Lisez nos articles sur notre beau pays !

 

2 réponses

  1. Lina dit :

    Une destination en effet, à laquelle on ne pense pas forcément, mais qui semble valoir le détour, pour un week-end dépaysant ! Très chouettes adresses et très jolies photos ! Peut-être y ferai-je moi même un tour à l’occasion 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *