10 jours à Lanzarote : le nord de l’île

10 jours à Lanzarote : le nord de l’île

lanzarote nord

Une semaine après notre arrivée à Lanzarote, nous avons décidé de passer une journée entière à explorer le nord de l’île. Nous avions lu qu’il y avait une multitude de sites naturels à voir ou des lieux à visiter, notamment liés au très célèbre César Manrique. En effet, le nord de Lanzarote permet de découvrir les côtes, des villages, des musées et bien entendu, des points de vue époustouflants : impossible de s’ennuyer durant cette journée !

Que voir dans le nord de Lanzarote

Stratified City

Sur la route LZ-1, nous sommes tombés par hasard sur cette curiosité géologique, qui peut faire penser aux paysages de l’ouest américain. Ce site naturel ne figure pas dans les guides de voyage, aussi nous étions presque seuls à nous garer sur le bas-côté de la route pour découvrir ces grosses roches volcaniques. C’est un terrain de jeu rêvé pour prendre de jolies photos qui sortent un peu de l’ordinaire quand on vient à Lanzarote.
Alors, si vous avez l’occasion de prendre cette route pour vous rendre au Jardin de Cactus par exemple, pensez à vous arrêter sur ce site !

Jardin de Cactus

Après cet arrêt étonnant, nous avons repris la route direction le Jardin de Cactus, que nous voulions visiter dès son ouverture à 10h pour éviter la foule. C’est l’un des sites les plus connus sur l’île, alors il faut s’attendre à beaucoup de monde : on n’imagine pas ce que ça doit être en haute saison, en plein été ! L’entrée pour adulte coûte 6,50€ – il existe aussi un forfait pour les visites des sites de l’artiste César Manrique.

Le jardin n’est pas immense mais nous y avons quand même passé deux heures, en prenant notre temps pour flâner et prendre de jolies photos.

Les villages de la côte

En suivant la LZ-1, nous nous sommes arrêtés à Arrieta et à Punta Mujeres, deux villages typiques du bord de mer. Il n’y a pas grand chose à voir réellement à Arrieta, si ce n’est La Casa La Juanita ; mais si vous avez envie d’une petite pause, c’est un endroit agréable pour prendre l’air. Nous avons préféré le petit bourg de Punta Mujeres avec ses maisons blanches traditionnelles qui tranchent avec le turquoise de la mer. Il n’y avait personne dans les rues, nous étions littéralement les seuls touristes à nous balader là !

La pointe nord : Mojón Blanco, Caletón Blanco, Orzola

Nous avons décidé de ne pas visiter les deux sites de César Manrique de cette partie de l’île : Jameos del Agua et Cueva de los Verdes – le nombre de voitures sur les parkings nous ayant découragés. Sitôt passés ces deux lieux, le paysage change complètement et de la végétation apparaît le long de la route. Nous avons alors décidé de nous garer sur un parking pour aller voir de plus près les plages de sable blanc de Mojón Blanco.

Il n’y a pas de chemin balisé pour se rendre sur le sable, aussi il faut marcher et escalader un peu les roches volcaniques qui se trouvent avant la plage. C’est un paysage que l’on n’avait pas encore vu sur l’île et cela nous a fait dire de nouveau que Lanzarote a plus à offrir que des volcans à perte de vue.

Nous avons ensuite suivi la route jusqu’à Orzola, le village le plus au nord de Lanzarote. C’est ici qu’il est possible de prendre un ferry vers l’île de La Graciosa. A la sortie du village, nous avons emprunté une route en terre qui nous a menés vers la plage d’Orzola, très appréciée des surfeurs. Il s’agit d’une plage de galets en contrebas de hautes falaises que survolent des parapentes : si vous voulez tester cette activité, c’est ici qu’il faut venir.

Petite entorse à l’itinéraire de cette journée : nous avons été à Caletón Blanco pour notre avant-dernière journée à Lanzarote car nous nous n’y étions pas arrêtés après Mojón Blanco. Il s’agit ici d’une lagune dans laquelle la mer rentre et où il est possible de se promener à marée basse.

Mirador del Rio

Après Orzola, nous avons pris la direction du très célèbre Mirador del Rio, une autre des oeuvres architecturales de César Manrique et également un point de vue incontournable sur l’île de La Graciosa. Nous nous sommes donc garés sur le parking et avons emprunté à pied la route LZ-202 qui se trouve à gauche du Mirador : nous avons choisi de ne pas payer pour entrer dans le monument (qui renferme un café) car la vue est toute similaire à côté.

Les photos parlent d’elles-mêmes : la vue est spectaculaire.

Mirador del Guinate

Nous avions repéré un autre Mirador, un peu plus loin sur la LZ-201, moins connu que celui del Rio. Le Mirador del Guinate se situe au bout d’une route sans issue : nous y étions presque seuls ! Il offre un point de vue différent sur les falaises et l’île de la Graciosa : cela vaut le coup de s’y rendre.

Casa Museo de César Manrique

Lors de notre visite de la Fondation César Manrique à Arrecife, nous avions acheté des billets couplés avec la Casa Museo de l’artiste à Haria, dans le nord de l’île. Nous nous sommes donc arrêtés dans cette petite ville paisible à l’intérieur des terres, pour visiter la maison de César Manrique. Contrairement à la Fondation, la Casa Museo n’attire pas les foules et nous n’étions qu’une dizaine à déambuler dans la maison et les extérieurs. Les photos sont interdites à l’intérieur de la maison – la surprise est donc totale !

La visite est vraiment intéressante et permet de mieux connaître l’artiste, ses inspirations, son mode de vie et ses œuvres, car il est même possible de découvrir son atelier.

Haria se trouve au milieu de nulle part, dans une vallée verte de palmiers. La LZ-10 sillonne cette vallée de Malpaso et offre de magnifiques points de vue sur un paysage que nous n’avions pas encore vu jusqu’à présent…

Mirador del Bosquecillo

C’est sur le blog de Notre Monde à Deux que nous avions trouvé cet autre point de vue, sur les falaises de Famara. Il faut, en effet, indiquer « El Bosquecillo » sur Google Maps pour trouver la route, d’abord goudronnée puis en terre. Nous avons choisi de garer la voiture sur la partie encore praticable et de faire le reste à pied (ça grimpe un peu !). Ce lieu n’est pas du tout connu des touristes, seulement des locaux, aussi nous étions seuls pour la fin de journée ! Les photos ne rendent sûrement pas justice à la grandeur et à la beauté du lieu… le point de vue est si haut que l’on voit la mer de l’autre côté de l’île, par-delà la pointe. Incroyable !

Alors, le nord de Lanzarote ?

Cette journée dans le nord de l’île a été sans conteste l’une de nos plus belles découvertes de Lanzarote et reste pour nous un incontournable. Les paysages sont tout simplement impressionnants, on aurait pu rester des heures à les admirer. C’est dans le nord que nous avons visité les plus beaux points de vue, notamment le Mirador del Rio et le Mirador del Bosquecillo.
Alors, même lors d’un court séjour sur l’île de Lanzarote, ne manquez surtout pas cette région du nord qui offre une diversité de paysages à couper le souffle !

En train d’organiser un voyage à Lanzarote, lisez tous nos articles sur l’île !

 

2 réponses

  1. Nicole Noël dit :

    Les jardins de cactus , les paysages merveilleux et la casa del museo de Manrique doivent être un ravissement pour les yeux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *