Bordeaux en un week-end

Bordeaux en un week-end

Nous avons profité des prix attractifs des billets de train sur oui.sncf pour réserver un week-end aoûtien à Bordeaux. Nous n’avions jamais vraiment visité la capitale de la Nouvelle-Aquitaine, c’était donc l’occasion rêvée. Les billets nous ont coûté 61.50€ l’aller retour en TGV inOui entre Paris Montparnasse et Bordeaux Saint-Jean.
Par chance, quelques jours après avoir réservé nos billets, j’ai remporté un concours organisé par l’Office de Tourisme de Bordeaux qui m’a offert deux City Pass de 72h (valeur à l’unité : 46€). Ces sésames nous ont permis de découvrir la ville en profondeur pendant deux jours et demi : nous avons bénéficié des transports en commun gratuits (tram, bus, navette fluviale), d’une visite guidée au choix (pour nous, la balade UNESCO sur la Garonne) et des monuments et musées gratuits. Une vraie aubaine !

Que voir à Bordeaux

Cet article retrace notre parcours de visite dans la ville pendant deux jours et demi, avec la découverte des monuments et des quartiers incontournables de Bordeaux. Bonne lecture !

Jour 1

Saint-Michel

Notre appartement était situé à deux pas de la place de la Victoire où la porte d’Aquitaine marque le début de la très commerçante rue Sainte Catherine. Nous nous sommes alors dirigés vers le quartier Saint Michel et sa célèbre flèche de la basilique du même nom. La particularité de cette basilique est de posséder un clocher indépendant, deuxième plus haut clocher de France (114 mètres de hauteur). L’entrée de la Flèche Saint Michel est incluse dans le City Pass – autrement, l’entrée coûte 5€ en tarif plein et 3,50€ en tarif réduit – et donne accès au haut du clocher ainsi qu’à la crypte où est retracée l’histoire morbide des momies exposées là au XIXème siècle. La vue sur Bordeaux est panoramique et vaut la montée des marches étroites de l’escalier en colimaçon.

Saint Pierre

Nous avons ensuite pris la direction de la Grosse Cloche, une ancienne porte défensive, vestige de l’époque où Bordeaux était entourée de remparts. Malheureusement, le monument est actuellement fermé à la visite. Nous avons beaucoup aimé le quartier Saint Pierre qui regorge de petites boutiques, de concept stores et de cafés. A ne pas manquer !

Hôtel de ville

En nous promenant dans les rues du quartier Saint Pierre, nous sommes arrivés devant la cathédrale Saint André de Bordeaux et la tour Pey-Berland, clocher là-encore détaché de la cathédrale. La tour se visite mais est fermée jusqu’à nouvel ordre. La place Pey-Berland est immense et piétonne ce qui permet de faire le tour de la cathédrale, en passant devant l’Hôtel de Ville de Bordeaux.

Pont de pierre

Nous avons fini la journée en nous rendant au Pont de Pierre, le plus vieux pont de Bordeaux, doté de 17 arcades. Interdit aux voitures, n’y circulent que le tram, les vélos et les piétons. Il offre une superbe perspective et de jolies vues sur les façades des quais de Bordeaux et sur ses clochers. Un vrai terrain de jeu pour faire de belles photos, surtout au coucher du soleil.

Jour 2

La Cité du Vin

Pour le premier vrai jour de ce week-end bordelais, nous nous sommes levés plus tôt qu’à l’accoutumée pour nous rendre à l’ouverture de la Cité du Vin. Situé au nord de la rive gauche, le musée est très accessible grâce à la ligne B du tram. Arrivés en avance, nous avons d’abord été aux halles de Bacalan qui lui font face pour prendre quelques viennoiseries pour le petit déjeuner. Les halles sont un marché couvert moderne et animé qui accueille des producteurs et des artisans, ainsi qu’un restaurant.

Grâce à nos City Pass, l’entrée de la Cité du Vin était gratuite (pour une entrée avant 12h), sinon comptez 20€ l’entrée adulte et 16€ en tarif réduit pour visiter le parcours permanent et déguster un verre de vin au Belvédère. Nous avons été bluffés par ce musée qui ne ressemble à aucun autre, tant il est complet (on pourrait facilement y passer la journée), intéressant, interactif et moderne. Nous ne pouvons que vous le recommander, surtout si vous vous intéressez au monde du vin et de la vigne. L’architecture extérieure est unique, imitant toutes les rondeurs que l’on peut retrouver dans l’univers du vin. Il s’agit pour nous d’un véritable incontournable quand on vient à Bordeaux !

Quartier des Chartrons

Après deux bonnes heures de visite, nous sommes redescendus en tram vers le quartier des Chartrons et les quais où se trouvent les magasins d’usine Bord’eau et quelques restaurants au bord de la Garonne. Nous avons ensuite emprunté la rue Notre-Dame, parallèle aux quais, qui a été un véritable coup de cœur pour nous ! La rue a un véritable esprit bohème qui lui donne tout son charme, avec ses antiquaires, ses boutiques branchées, ses petits cafés et commerces de bouche. Il y règne une certaine douceur de vivre, comme dans un village. Il ne faut pas manquer l’église Saint-Louis des Chartrons et le marché des Chartrons.

Croisière sur la Garonne

Nous avions ensuite rendez-vous à 16h pour une balade d’une heure sur la Garonne, avec la compagnie Bordeaux River Cruise, installée sur le quai des Chartrons. Grâce à nos City Pass, nous avons eu la chance de participer à la visite commentée UNESCO (15€ pour les adultes), qui présente l’histoire de la ville de Bordeaux et celle des monuments devant lesquels le bateau passe. Notre guide Marie était excellente et a su captiver son auditoire durant toute la durée de la balade, grâce à des anecdotes sur la ville. Nous avons parcouru le port de la Lune, jusqu’au pont de Pierre, puis nous sommes passés sous le pont-levant Jacques-Chaban Delmas pour faire demi-tour devant le Pont d’Aquitaine. Du bateau, on a une autre vision de la ville et surtout une belle vue sur les façades dites XVIIIème siècle, classées à l’UNESCO. On recommande également cette visite !

Jardin Public

Après cette croisière sur la Garonne, nous nous sommes rendus au Jardin Public, classé « Jardin Remarquable de France », en empruntant l’ombragé cours Xavier Arnozan. Avec ses airs de Jardin du Luxembourg, le Jardin Public nous a aussi conquis ! Bordé par de nombreux hôtels particuliers, le parc est très arboré et renferme aussi un ruisseau et un jardin botanique. Nous sommes ressortis par la place Bardineau, à côté du Museum de Bordeaux, pour poursuivre notre balade dans les rues calmes du quartier et atteindre les ruines du Palais Galien, le plus ancien vestige de Bordeaux.

Place des Quinconces

Dernier arrêt de notre parcours bordelais : la célèbre place des Quinconces qui mesure tout de même 12 hectares ! Côté fleuve, elle accueille deux colonnes surmontées de statues dédiées à l’activité commerciale de la ville et une grande roue. Et de l’autre côté, on trouve le Monument aux Girondins et ses fontaines à l’eau turquoise, hommage aux Girondins de la Révolution Française. Même si la place est très impressionnante par sa taille et qu’il s’agit d’un endroit incontournable à Bordeaux, elle n’est pas notre endroit préféré de la ville.

Jour 3

Porte Cailhau

Pour notre dernière journée à Bordeaux, nous voulions parcourir le centre-ville historique, notamment dans le quartier Saint Pierre. Nous nous sommes donc arrêtés à la porte Cailhau (visite comprise dans le City Pass), une porte défensive datant du Moyen-Age. Du haut de la tour, on a un panorama superbe sur la Garonne et les toits de la ville : la vue vaut la visite ! Au premier étage de la tour, un film très intéressant retrace l’histoire des tailleurs de pierre qui ont contribué à l’édification de la ville.

Rive droite

Nous avons ensuite pris le tram A pour nous rendre sur la rive droite, découvrir une autre facette de Bordeaux, loin des façades en pierre et des monuments historiques. Nous avons commencé notre visite de la rive par le Jardin botanique et sa serre méditerranéenne (gratuit avec le City Pass ; entrée 4€) dont un écologue nous a fait une visite guidée. Le jardin est assez récent car il ne date que de 1997. C’est un endroit frais et calme où il fait bon se promener et flâner entre les différentes parcelles.

De là, nous avons rejoint le parc aux Angéliques, qui fait office de promenade le long de la Garonne, offrant une belle vue sur le vieux Bordeaux. Le long du parc se trouvent des guinguettes, comme Les chantiers de la Garonne qui nous ont beaucoup été recommandés pour prendre un verre les pieds dans le sable. Mais ce que nous voulions voir rive droite, c’était surtout l’espace Darwin, un lieu alternatif assez branché qui prend place dans une ancienne caserne réhabilitée. On y trouve un skate-parc, une épicerie bio, un food court, un lieu d’expression pour les tagueurs… c’est assez atypique !

Centre-ville

Retour dans le centre de Bordeaux après une bonne matinée sur la rive droite de Bordeaux. Nous en avons profité pour flâner dans les vieilles rues de la ville, qui sont plutôt bien rénovées et mises en valeur.

Place de la Comédie – Grand Théâtre

Nous ne pouvions pas manquer la célèbre place de la Comédie où le Grand Théâtre de Bordeaux et l’hôtel Intercontinental se font face. C’est l’une des plus belles places de la ville ! Grâce aux City Pass, nous avons visité gratuitement le Grand Théâtre et l’exposition « Plus que parfaits : métamorphoses des corps en scène » (présentée jusqu’au 6 septembre 2020) où l’on a découvert les costumes et les accessoires utilisés à l’Opéra de Bordeaux. Le lieu est somptueux, surtout la salle de spectacle, son plafond et son lustre de cristal. Depuis les fenêtres du Théâtre, on a une vue splendide sur la place de la Comédie et sur le cours du Chapeau rouge. Une visite à ne pas manquer !

Musée d’Aquitaine

Pour clore ce week-end et pour profiter une dernière fois de nos City Pass, nous avons décidé de visiter le grand Musée d’Aquitaine, qui retrace l’histoire de la région de la Préhistoire à nos jours. Le musée est immense, on pourrait y passer des heures ! La guide de la croisière UNESCO nous avait conseillé de nous attarder dans la salle dédiée à l’esclavagisme et aux conséquences de l’esclavage aujourd’hui : l’espace est bien documenté et vraiment intéressant. Il ne faut pas manquer également le cénotaphe restauré de Michel de Montaigne (l’auteur des Essais qui fut à deux reprises le maire de Bordeaux), classé au titre des Monuments Historiques.

Notre logement à Bordeaux

Nous avons réservé un logement entier sur Airbnb pour nos deux nuits à Bordeaux (197€ les deux nuits). L’appartement a beaucoup de charme, avec ses murs en pierre, et est situé au début de la rue Sainte-Catherine, à deux pas du tram Victoire (ligne B) et à 20 minutes à pied de la gare. Nous étions au calme car il donne sur cour, avec une petite terrasse – dont nous n’avons pas pu profiter à cause de la chaleur caniculaire. Il est idéal pour visiter Bordeaux pendant un week-end !

Nos bonnes adresses à Bordeaux

  • La Toque Cuivrée : la bonne adresse pour déguster des canelés bordelais à un prix raisonnable (0.50€ le petit, 0.70€ le moyen) – plusieurs boutiques à Bordeaux.
  • Pâtisserie Micheline et Paulette : des entremets aussi bons que beaux (4.50€-5€ pièce), rue Notre-Dame dans le quartier des Chartrons. Adresse recommandée par mon amie Margot.
  • Mousses et chocolats : concept de bar à mousse au chocolat dans les Halles de Bacalan, face à la Cité du Vin. Nous avons goûté la mousse chocolat noir et la mousse chocolat yuzu (5€ les 100 grammes).
  • La P’tite Boulangerie : adresse aux Halles de Bacalan, parfaite pour le petit déjeuner avant la visite de la Cité du Vin.
  • Glacerie Dumas : de délicieuses glaces (3.70€ les 2 boules) à déguster dans un beau cadre, en face de l’église Saint-Paul de Bordeaux. Cette nouvelle adresse propose aussi des entremets, des boissons et des petits plats pour le midi.
  • Bocce : très bon italien dans le quartier historique de la Grosse Cloche. Adresse recommandée par mon amie Paola.
  • La Pelle Café : excellente adresse dans le quartier des Chartrons, rue Notre-Dame, pour manger frais et rapide (toasts saumon avocat très copieux, 9.50€).
  • Bar à vin : adresse incontournable en centre-ville, face à l’Office du Tourisme et à deux pas de la place des Quinconces, qui propose des verres au vin et surtout de très bonnes planches de fromages, charcuterie et foie gras. Adresse recommandée par mon amie Margot.
  • Petit Mignon : adresse trouvée par hasard, rue Saint-Rémi ; pour manger des salades et des burgers (14.90€), très copieux et colorés.

Alors, Bordeaux ?

Sans surprise, nous avons adoré cette ville dans laquelle nous étions déjà passés il y a plusieurs années ! Bordeaux a tout pour nous plaire : une belle architecture, de la pierre, des monuments historiques, des quartiers typiques, une gastronomie à tomber par terre et un climat ensoleillé. On a particulièrement aimé le quartier des Chartrons, et surtout la rue Notre-Dame qui a été un coup de coeur, le secteur de la Grosse Cloche, l’exceptionnelle Cité du Vin et notre balade en bateau sur la Garonne qui nous a permis de voir la ville d’un autre point de vue. Les City Pass ont été vraiment très utiles, surtout pour circuler librement dans les transports en commun et visiter un maximum de musées et de monuments.
On vous recommande donc de consacrer au moins deux trois jours à Bordeaux car il y a beaucoup à visiter et la ville est assez étendue avec ses deux rives. Si vous en avez envie, procurez-vous les City Pass, vous ne les regretterez pas !

Besoin d’idées pour vos week-ends et vacances en France ? Lisez nos articles sur notre beau pays !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *