Visiter la Presqu’île de Guérande

Visiter la Presqu’île de Guérande

Guérande, la ville où j’ai passé toutes mes vacances depuis ma naissance. Une ville, et une région toute entière, à laquelle je suis beaucoup attachée et que je redécouvre encore à chacun de mes passages.
La presqu’île est accessible en 3h de TGV depuis Paris Montparnasse, grâce aux gares de la Baule les Pins, la Baule Escoublac (la plus connue), Batz-sur-mer ou encore Le Croisic. Une fois sur place, il est tout de même préférable d’avoir une voiture pour se déplacer, plus pratique pour découvrir la région.

Que voir sur la presqu’île de Guérande

Dans cet article, je vous donne les incontournables à découvrir sur la presqu’île, mes lieux préférés et moins connus et également mes bonnes adresses : de quoi réussir son séjour autour de Guérande !

La cité médiévale de Guérande

On ne peut pas venir dans la région sans visiter Guérande et sa cité fortifiée ! Labellisée « Ville d’Art et d’Histoire », la ville médiévale intramuros de Guérande est encore très bien conservée et protégée. Nul besoin de plan pour se repérer, il suffit de flâner et de se perdre dans les ruelles pour découvrir les trésors cachés de la cité. La porte principale, que l’on voit sur toutes les cartes postales, et la porte Saint-Michel prolongée par la très commerçante et touristique rue Saint-Michel qui mène à la place Saint-Aubin et à la collégiale. Les autres portes principales sont la porte Vannetaise, la porte Saillé et la porte Bizienne ainsi que la poterne du Tricot, beaucoup moins empruntée. Ne manquez pas non plus la rue du Pilori, ses maisons à colombages et sa chapelle Notre-Dame la Blanche.

Mon conseil : visiter Guérande à la fois de jour, avec les boutiques ouvertes, et de nuit, lorsque la ville et les remparts sont illuminés, et que la foule est partie. Deux ambiances différentes qui charment autant l’une que l’autre ! Le tour des remparts à pied est également un incontournable pour découvrir les différentes portes et les douves qui entourent la cité fortifiée.

A savoir : de nombreux parkings sont désormais payants pour limiter les voitures en ville, mais le parking dit « du Cinéma », près de la médiathèque Athanor est gratuit et à proximité immédiate des remparts.

Les marais salants de Guérande

Paysage typique de la région, les marais salants de Guérande sont un immanquable lors d’une visite sur la presqu’île. C’est un passage obligatoire pour comprendre comment est récolté le célèbre sel de Guérande, observer de nombreux oiseaux et pour tout simplement se promener sur la Route des marais, en voiture ou à vélo. Les marais sont labellisés « Site remarquable du goût » et protégés pour leur grande valeur écologique. Ils ne sont donc pas accessibles à pied car les chemins sont privés et appartiennent aux paludiers qui travaillent sur place. Cependant, la maison des marais Terre de sel à Pradel propose des visites guidées des marais, sur réservation, pour découvrir le métier de paludier, ainsi que la faune et la flore.

Sissable

Sissable est un lieu-dit accessible par une petite route qui sillonne entre les marais salants et qui mène à un petit parking, au bout de l’impasse. Elle forme comme une presqu’île à l’intérieur des marais, en séparant les deux traicts du Croisic, que l’on aperçoit au loin. L’endroit est resté calme et préservé, et la vue sur le port du Croisic et la pointe de Pen Bron vaut le détour.
Pour s’y rendre : Sissable se situe sur la route qui mène de Guérande à Batz-sur-mer, sur la droite en venant de Guérande.

Kervalet

Kervalet est un village de paludiers situé au cœur des marais salants de Guérande, en direction de Batz-sur-mer. Ce petit bourg est typique de la région avec ses maisons en pierre aux toits d’ardoise, sa chapelle et son calvaire. C’est une étape que je vous recommande de faire si vous venez de Batz-sur-mer et que vous souhaitez prendre la Route des marais.
Mention spéciale à la Crêperie Fleur de sel, l’une de mes adresses préférées et sans doute la meilleure crêperie de la région !

Pen Bron

Pen Bron, c’est l’un des mes endroits favoris sur la presqu’île. Un lieu préservé comme on les aime. Situé entre la Turballe et les marais salants de Guérande, face au Croisic, Pen Bron est une langue de sable bordée par une forêt de pins. Ce site protégé est accessible en vélo et en voiture, en se garant au parking à l’entrée. C’est le lieu idéal pour admirer le coucher du soleil ! On peut se balader à la fois au bord du Traict du Croisic ou le long de la mer et de la plage de l’autre côté. Un petit bijou en Loire-Atlantique !

La Côte Sauvage

Le Croisic

Le Croisic est également un incontournable à visiter dans la région (sauf le dimanche où il y a beaucoup trop de monde !). La ville se situe face à la pointe de Pen Bron et à l’entrée du Grand Traict, le golfe maritime qui alimente les marais salants de Guérande. On peut consacrer une journée de visite à cette ville qui mérite qu’on s’y attarde pour découvrir ses ports de pêche et de plaisance, son vieux-centre, les différents points de vue depuis les monts Esprit et Lenigo ou encore la jetée Trehic. Il faut alors continuer sa balade le long de la Côte Sauvage, jusqu’à la Pointe du Croisic, en passant devant le Rocher de l’Ours et le Menhir de la Pierre Longue et jusqu’à Port Lin. il est possible de revenir vers le port à travers le parc de Penn-Avel.

Piriac-sur-mer

Classé « Petite Cité de Caractère », Piriac-sur-mer est un port charmant où il faut là encore se perdre dans le dédale de ses ruelles. Les maisons en pierre aux toits d’ardoise, typiques de la région, sont bien entretenues et fleuries de géraniums et d’hortensias : le cliché breton ! Pour avoir une belle vue sur la ville et le port, rendez vous sur la jetée, après la plage Saint-Michel.

Mesquer – Pointe du Merquel

Une autre idée de marche : la boucle de Mesquer, au départ du Port de Kercabellec, en passant par la Pointe de Merquel et par les marais salants du bassin du Mès. Cet endroit est plus paisible que sur la Côte Sauvage et permet de découvrir des paysages différents, autant maritimes que terrestres. Il est possible de se garer au parking de Kercabellec, au bord du port ostréicole, ou celui de Quimiac un peu plus loin et de marcher sur le sentier côtier (portions en sable). Si vous avez envie de vous baigner une fois arrivés à la pointe du Merquel, la plage de Sorlock vous attend !

Parc naturel régional de Brière

La Brière est également pour moi un incontournable de la région qui permet de découvrir un autre visage de la presqu’île de Guérande, après les paysages maritimes de la côte d’Amour et des marais salants. Le parc naturel régional de Brière est classé depuis 1970 et est le deuxième plus grand parc naturel de France après la Camargue ! Nommé « Pays Noir » en opposition au « Pays Blanc », celui du sel de Guérande, ce parc est un vrai paradis pour observer les oiseaux et faire des balades au bord des canaux.

Village de Kerhinet

Kerhinet est un charmant petit village de chaumières bien restauré et mis en valeur où l’on découvre l’habitat traditionnel de Brière à travers un petit circuit d’interprétation. C’est un arrêt à faire pour ceux qui veulent voir l’architecture bretonne et acheter quelques spécialités locales dans la boutique dédiée. Le village est tout petit mais mérite quand même une courte balade selon moi.

Depuis Kerhinet, il est possible de faire plusieurs circuits pour découvrir tous les villages aux alentours et admirer les chaumières. Le Circuit des Ker effectue une boucle en passant non loin de Bréca. Le Circuit Entre chaumières et marais permet aussi de voir à la fois l’architecture locale et la nature environnante en Brière.

Bréca

Le port de Bréca à Saint-Lyphard est le lieu de départ des randonnées et des balades en calèche ou en chaland (barque locale). Le sentier démarre au bout de la route de Bréca, après l’Auberge de Bréca et les calèches : une fois la passerelle passée, vous pouvez prendre à droite le long du canal pour rejoindre le port de Tréhé. Le chemin est bien indiqué grâce au fléchage du GR. Les marais sont d’un calme absolu : on y rencontre de nombreuses espèces d’oiseaux comme les aigrettes ou les spatules, mais aussi des vaches et des cheveux sauvages.
A savoir : des balades en chaland se font aussi au départ du Port de Tréhé à Saint-André-des-Eaux – la liste des balades ici. Les randonnées démarrent aussi à la Chaussée Neuve et à l’île de Fedrun.

Nos bonnes adresses autour de Guérande

  • L’Agapé : très bon restaurant à deux pas de la Porte Saint Michel et des remparts de Guérande. La carte propose des produits frais et locaux, et change toutes les semaines. Entrée plat dessert 31€ ; entrée plat ou plat dessert 26€ ; menus du midi.
  • Tête de l’art : excellent restaurant gastronomique situé dans le manoir de la Porte Calon à quelque minutes des remparts de Guérande. Entrée plat dessert 32€ ; menu en 5 temps 48€ ; menus du midi.
  • Le Lenigo : restaurant gastronomique donnant sur le port du Croisic à la décoration moderne ; menus à 32€ ou 45€.
  • Tante Germaine : crêperie traditionnelle dans le vieux-centre du Croisic, loin du tumulte du port.
  • Le Nezil : auberge gastronomique au cœur de la Brière ; entrée plat dessert 34€.
  • Fleur de sel : LA crêperie reconnue du coin où les galettes sont bien cuisinées et fournies, dans le petit village de Kervalet au coeur des marais.
  • La Flambée : crêperie traditionnelle rue de Saillé dans les remparts de Guérande ; simple et efficace.
  • Georges Larnicol : l’adresse tenue par un Meilleur Ouvrier de France, parfaite pour goûter des mini kouign aman, dans différentes saveurs.
  • Christophe Roussel : pâtisserie haut-de-gamme située intramuros et à la Baule, pour déguster des macarons délicieux.
  • La route du cacao : de bonnes pâtisseries à déguster sur le port du Croisic (glaces et chocolats également disponibles).

Alors, la presqu’île guérandaise ?

Sans grande surprise et avec un brin de chauvinisme breton, je vous dirais que Guérande et sa région sont à découvrir au moins une fois dans sa vie ! Sa diversité de paysages, entre marais salants, canaux de Brière, côtes escarpées et grandes plages de sable fin, sa gastronomie locale et moderne, sa quiétude, la presqu’île a tout pour plaire, surtout aux beaux jours.
On vous conseille de venir y passer quelques jours pour profiter du micro-climat guérandais et de la richesse que la région a à offrir.

Besoin d’idées pour vos week-ends et vacances en France ? Lisez nos articles sur notre beau pays !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *