Chien de traîneau dans les Laurentides

Chien de traîneau dans les Laurentides

Faire du chien de traîneau est sans doute l’une des meilleures expériences que j’ai pu avoir au cours de mon séjour au Canada. Je pense que c’est une activité que tout étranger a sur sa liste de choses à faire/à voir quand il vient au Québec, un immanquable presque ! Pour ma part, c’était définitivement sur la mienne et je tenais vraiment à vivre cette expérience qui s’est avérée incroyable. J’étais passée par une association étudiante de l’université UQAM de Montréal (le Centre sportif de l’UQAM) et m’étais donc inscrite à cette sortie d’une journée dans les Laurentides – pratique quand on n’est pas véhiculé – au départ de Montréal.
A savoir : en général, la saison pour faire du chien de traîneau se finit fin mars, début avril, car, après cette période, il fait trop chaud pour les chiens : j’ai eu de la chance d’y aller l’avant-dernier week-end de la saison hivernale, le 25 mars.

Le domaine Kanatha-Aki

J’ai donc eu l’opportunité de faire du chien de traîneau dans les Laurentides, à Val-des-Lacs, situé à 1h30 en voiture de Montréal et à 40 minutes de Mont-Tremblant, au centre d’activités Kanatha-Aki. Le domaine est tenu par un Français expatrié, passionné par la nature et les animaux. Il propose de nombreuses activités, tant en hiver qu’en été, comme de l’équitation, de la pêche, de la tyrolienne, des stages de survie… je ne peux que recommander ce magnifique endroit entre lacs et forêts ! Le domaine est immense mais j’ai eu le temps en une journée de m’y promener, pour aller voir les chevaux mais également le cheptel de bisons des bois (Athabascae) que le propriétaire a réintroduit dans la région il y a quelques années et qu’il nous a donc présentés au cours d’une visite guidée.

Le centre propose également des nuits dans des habitats traditionnels comme le refuge ou le tipi. Il est vraiment possible d’y passer une journée entière, voire quelques jours pour profiter des lieux. En fin après-midi, avant de repartir à Montréal, j’ai profité d’un peu de temps pour marcher jusqu’à la plateforme panoramique qui offre une vue sur les montagnes et tout le domaine.

Le chien de traîneau

Le centre Kanatha-Aki propose plusieurs forfaits pour le chien de traîneau : pour ma part, j’ai opté pour la balade découverte en chien de traîneau. La balade se fait à deux en plus du guide qui nous donne la possibilité de conduire le traîneau avec lui à mi-parcours. La place la plus confortable est bien sûr celle dans le traîneau sous les couvertures où on a l’impression de glisser sur la neige. Mais j’avouerais que conduire le traîneau a été aussi un véritable plaisir même si c’est beaucoup plus sportif ! Le guide nous a partagé ses techniques et son quotidien au chenil avec passion, ce qui rend la balade d’autant plus captivante. La promenade permet également de découvrir les paysages enneigés et, avec le soleil et le bleu du ciel, c’était magnifique.

Avant la promenade, j’ai pu découvrir le chenil et approcher les chiens qui se font un plaisir de venir se frotter à nos jambes… adorables !

Alors, le chien de traîneau ?

Sans grande surprise, j’ai passé une excellente journée sur le domaine Kanatha-Aki dont l’un des moments forts a été cette heure en chien de traîneau. Je suis vraiment contente d’avoir pu concrétiser un rêve que j’avais, avant même de venir venir quelques mois au Canada. Je le referai avec plaisir si l’occasion d’un voyage dans le Grand Nord se présentait, dans les pays scandinaves ou de nouveau au Québec.
Je ne peux que vous conseiller de faire cette expérience si vous venez en hiver au Québec car cela crée des souvenirs mémorables !

En train d’organiser un voyage au Canada ? Lisez tous nos articles sur le pays !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *