Du lac de Bohinj aux Gorges de Vintgar

Du lac de Bohinj aux Gorges de Vintgar

Alpes slovènes

Après une magnifique journée passée au bord du lac de Bled, nous avons décidé de prendre la voiture le lendemain matin pour nous rendre aux célèbres Gorges de Vintgar. Il nous tardait de découvrir ce lieu aux eaux turquoises et émeraudes qui font rêver ! Nous avons compris sur place pourquoi c’est l’un des sites les plus réputés de Slovénie. La journée s’est poursuivie par la découverte du lac de Bohinj, le second lac le plus connu du pays après le lac de Bled.

Que voir dans les Alpes slovènes

Gorges de Vintgar

Les Gorges de Vintgar se situe à environ 5 kilomètres de Bled, elles sont donc très faciles d’accès. C’est ici que nous avons rencontré le plus de touristes : il faut donc essayer d’arriver tôt sur le site (7h-19h en juillet/août). De notre côté, nous sommes arrivés sur les coups de 9h et il y avait déjà un peu de monde sur place !
Pour se garer, tout est organisé au millimètre avec des gardes qui indiquent les places libres aux voitures. Il faut ensuite s’acquitter du paiement du parking : 5€ par voiture. Nous avons payé 6€ par personne l’entrée des Gorges de Vintgar (tarif étudiant, 10€ pour les adultes), ce qui n’est pas excessif pour ce genre de visite.
Il faut ensuite suivre le parcours balisé qui longe le cours d’eau au cœur des gorges. Comme il n’y a qu’un seul chemin, cela peut créer des « embouteillages » humains, surtout quand arrive la fin de matinée lorsqu’il y a de plus en plus de touristes. Nous étions donc contents d’être arrivés plus tôt pour ne pas nous gâcher la visite !
Autrement, il est vrai que le site est splendide : l’eau est si limpide et bleue… les photos parlent d’elles-mêmes !

A la fin du parcours à l’aller, nous avons passé les barrières pour nous rendre à la cascade Sum, située à quelques minutes à pied. Pensez donc à conserver votre ticket d’entrée, vous en aurez besoin pour repasser les barrières et faire le chemin à sens inverse. Après cette belle matinée dans les Gorges de Vintgar, nous avons repris la route en direction du lac de Bohinj au bord duquel nous voulions passer l’après-midi. Mais avant cela, place à la pause déjeuner (notre bonne adresse au bas de l’article) !

Lac de Bohinj

Avant de nous rendre au lac de Bohinj, nous avions lu les excellents articles du blog Slovénie Secrète qui donnent tous les conseils pour profiter au maximum du lac et de ses environs. Nous avons donc suivi ses recommandations et nous nous sommes garés sur le grand parking de Bohinjska Bistrica, sur la route menant au lac de Bohinj. De là, nous avons pris une navette qui nous a déposés au bord du lac : très pratique ! Cela évite de devoir chercher une place et de payer le parking…
Pour nous rendre sur les rives du lac, nous sommes passés sur le pont principal et devant la charmante église Sv. Janeza Krstnika. Il suffit ensuite de longer le lac et de se trouver un coin tranquille sur la « plage » ! Nous avons donc passé une bonne partie de l’après-midi à nous reposer sur les galets (pensez à prendre des serviettes épaisses) et à nous baigner dans l’eau (pas si froide) du lac.

Après ces quelques heures de repos, nous nous sommes promenés au bord du lac pour avoir d’autres points de vue, notamment sur l’église. Même en plein été, il y régnait une certaine quiétude et douceur de vivre. De plus, le soleil commençait à être voilé par les nuages ce qui donnait une lumière magnifique.

Nous avons voulu terminer cette journée en prenant de la hauteur sur le lac et avons donc suivi une nouvelle fois les conseils du blog Slovénie Secrète, dans cet article notamment. Il faut compter une demie heure pour monter au point de vue Pec, situé ici sur Google Maps. Après le pont et l’église, continuez la route jusqu’à arriver au panneau du village de Stara Fuzina. Vous verrez sur la droite un petit pont et une route en terre qui lui fait face : le chemin est indiqué, il suffit de suivre ! Une fois en haut, la vue est tout simplement spectaculaire sur le lac de Bohinj, et pour ne rien gâcher, nous avons eu droit au coucher du soleil… un superbe souvenir de notre voyage.

En redescendant vers le lac à 20h30, nous nous sommes rendus compte que nous étions venus un week-end de festival… les horaires de la navette étaient modifiés exceptionnellement et nous avons donc eu de la chance en prenant la dernière !
Notre conseil : vérifiez bien les horaires de la navette si vous vous garez au parking à Bohinjska Bistrica pour connaître le passage du dernier bus.

Cascade Peričnik

Le lendemain matin, avant d’entamer notre journée dans le col de Vrsic, nous nous sommes rendus dans le Parc National du Triglav pour visiter la cascade Peričnik. L’accès est gratuit et l’ascension n’est pas très longue ni très difficile. La grande particularité de cet endroit est la présence d’un chemin derrière la cascade ! Pour être honnêtes, nous avons commencé à emprunter ce chemin mais avons fait vite demi-tour car c’était très glissant ! Si vous passez dans la région, il ne faut pas manquer de voir cette cascade car elle vaut assurément le coup d’œil !

Notre bonne adresse au lac Bohinj

  • Pension Resje Restaurant : une très bonne adresse dans un restaurant à l’architecture typique de la région. Répertorié au Gault et Millau, le restaurant propose des plats gastronomiques à des prix imbattables. Nous avons payé 36€ pour deux.

Alors, les Alpes slovènes ?

Là encore, aucune déception et que de belles surprises sur le plan des paysages et de la gastronomie locale ! Même si le lac de Bled avait mis la barre haute avec ses vues époustouflantes et la couleur de son eau, nous avons beaucoup aimé la quiétude et le côté sauvage du lac de Bohinj. Malgré la foule que l’on peut rencontrer en plein milieu de la journée l’été, les Gorges de Vintgar restent un immanquable dans la région. Il serait dommage de passer à côté car le parcours vaut vraiment le coup !
Nous vous conseillons donc de passer au minimum une journée pour découvrir cette région, à proximité du lac de Bled : il y a de quoi voir et s’émerveiller !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *