Etretat et la Côte d’Albâtre

Etretat et la Côte d’Albâtre

Etretat

Pour fêter nos retrouvailles avec mes trois amies, après cette période de confinement si spéciale, nous avons décidé de partir nous évader fin juin le temps d’un week-end en Normandie. Nous avons jeté notre dévolu sur la Côte d’Albâtre, pour (re)découvrir l’immanquable Etretat et les villes aux alentours, située à deux heures et demi de la capitale. Nous sommes donc parties du vendredi soir au dimanche soir : deux nuits étaient le minimum pour pouvoir décompresser mais suffisantes pour visiter Etretat, Yport et Fécamp.

Que voir sur la Côte d’Albâtre

Yport

Arrivées tardivement le vendredi soir à Yport, nous n’avons pas eu le temps de visiter le village, aussi nous avons plutôt profité de notre grand appartement pour nous reposer et prendre des forces pour le lendemain.
Notre conseil : pensez à prévoir votre dîner si vous comptez arriver dans la soirée, car les restaurants ferment assez tôt à Yport (pas de service après 21h30) et les services de livraison ne sont pas disponibles.

Yport est un village de pêcheurs plein de charme, située dans une valleuse – une vallée qui débouche sur la mer entre les falaises, typique de cette partie du littoral. Même si le village n’est vraiment pas très grand, il est très agréable de s’y promener pour y découvrir l’architecture locale où se mêlent colombages et briques. Nous avons également visité la petite église d’Yport, décorée sur le thème de la mer avec des maquettes de bateaux en bois à l’intérieur.

Mais Yport, c’est aussi une grande plage de galets, logée au pied de hautes falaises et bordée par des cabanes de plage qui rendent le lieu vraiment pittoresque. Des bateaux de pêcheurs amarrés complètent ce joli tableau. Ne manquez donc pas Yport lors de votre visite dans la région !

Etretat

Impossible de se rendre en Seine-Maritime sans visiter le village d’Etretat et ses célèbres falaises façonnés par l’érosion. C’était la troisième fois que je me rendais à cet endroit et c’est toujours un plaisir car le paysage est impressionnant. Situé à une quinzaine de minutes d’Yport, Etretat mérite d’être visité sur une journée entière.

Les deux points de vue

Pour avoir la vue mythique sur l’arche et l’aiguille, il faut se rendre sur la falaise d’en face, à droite quand on est face à la plage. Un escalier mène à un chemin jusqu’à la chapelle Notre-Dame de la Garde : ça grimpe mais c’est largement faisable comme le trajet est assez court. C’est souvent à cet endroit qu’il y a le plus de monde, car chacun veut repartir avec sa photo souvenir, mais à cette période de l’année, ce n’était pas encore bondé. De là-haut, il y a également une vue imprenable sur les toits en ardoise du village d’Etretat.

L’autre vue incontournable se situe sur la face d’en face : il faut donc redescendre vers la plage et emprunter le sentier qui monte sur la falaise d’Aval, sur le chemin des douaniers. L’endroit est assez sauvage et propice à un grand bol d’air (ça vente !). Le paysage est grandiose, surtout quand le soleil et le ciel bleu font apparaître des nuances turquoise et émeraude dans l’eau en contrebas.

La plage d’Etretat et le Trou de l’Homme

Nous nous sommes également baladées au pied des falaises, pour atteindre le Trou de l’Homme, une galerie creusée dans la falaise qui permet de rejoindre la plage où se trouve la fameuse aiguille d’Etretat.
A savoir : n’allez pas à l’aveugle sur la grève, prenez le temps de regarder précisément l’horaire des marées, au risque de rester coincé avec la marée montante… tous les ans, des touristes imprudents se font avoir.
Au bout du tunnel, la vue sur l’autre plage est magnifique, mais pour y aller, il faut avoir un tempérament d’aventurier car la descente se fait à la corde. Merci à mon amie Lina pour les photos de l’aiguille.

Il y a donc vraiment beaucoup à voir à Etretat, sans compter le cœur du village en lui-même qui mérite aussi le détour. Nous avons adoré cette journée sous le soleil normand car elle nous a permis de nous dépayser et de découvrir des paysages étonnants.

Fécamp

Pour notre dernière journée, nous avons décidé de prendre la route direction Fécamp avant de repartir à Paris. Fécamp est une plus grande ville qu’Etretat et ancienne capitale des ducs de Normandie : le patrimoine historique y est vraiment riche. Après le déjeuner, nous nous sommes promenées sur le port et la chaussée E.Levasseur et fils au bout de laquelle se trouve un petit phare. Ce jour-là, la mer était déchaînée, ce qui nous a empêchées d’atteindre la pointe de la digue (sous peine d’être trempées !). Nous avons ensuite continué le long de la large plage de galet, toujours sous un grand soleil. Les maisons colorées situées le long du port tranchent avec la mer quasi turquoise et le blanc des falaises : cet endroit est vraiment magnifique.

Dans le centre-ville, nous ne voulions pas manquer le Palais Bénédictine, érigé à la fin du XIXème siècle en l’honneur de la liqueur Bénédictine (27 plantes et épices) et fondé par un certain Alexandre le Grand. Malheureusement pour nous, le Palais est fermé les dimanches (et les lundis) : nous ne l’avons donc vu que de l’extérieur, avec quelques échafaudages. Une occasion pour retourner en Seine-Maritime et à Fécamp ! D’inspiration à la fois gothique et Renaissance, le bâtiment est vraiment impressionnant et atypique car on ne s’attend pas à trouver ce type d’architecture en Normandie.

La dernière curiosité à voir est Fécamp est sans conteste son Abbatiale de la Sainte-Trinité et les ruines du Palais Ducal, situés à l’entrée du centre-ville, qui est aussi à visiter.

Notre logement à Yport

Nous avions réservé notre logement sur Airbnb, situé en plein coeur du village d’Yport, à quelques pas des commerces de bouche et de la plage. Pour 212€ les 2 nuits (53€ par personne), nous logions dans un grand appartement avec terrasse et deux belles chambres à l’étage : on recommande vivement ce logement pour une week-end dans la région !

Notre bonne adresse à Etretat

  • Lann-Bihoué : une excellente crêperie aux prix très corrects pour une ville aussi touristique qu’Etretat. Pensez à réserver car l’adresse est très prisée !

Alors, la côte d’Albâtre ?

Située à seulement deux heures et demi de Paris, la côte d’Albâtre est une destination de week-end parfaite ! Nous avons adoré notre court séjour normand, car il nous a permis de nous ressourcer et de prendre l’air après plusieurs mois de confinement. Si vous avez seulement deux jours comme nous, le trio Etretat-Yport-Fécamp nous a paru une excellente combinaison pour découvrir cette partie de la Normandie.
On recommande donc de passer une journée entière à Etretat, l’incontournable de la région et de consacrer une seconde journée à l’exploration des alentours : dépaysement assuré !

Besoin d’idées pour vos week-ends et vacances en France ? Lisez nos articles sur notre beau pays !

 

2 réponses

  1. Lina dit :

    Encore un chouette article et de très bons souvenirs ! Ravie d’avoir fait partie de cette aventure 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *