Une journée à Ljubljana

Une journée à Ljubljana

En organisant deux roadtrips en Slovénie en 2019 et en 2021, nous sommes passés les deux années par la capitale du pays : Ljubljana. Et après deux visites, on peut dire qu’on commence à bien connaître la ville ! C’est l’une des plus petites capitales européennes avec seulement 293 000 habitants et cela se ressent : il n’y a vraiment pas trop de monde en ville – plutôt agréable pour commencer un séjour. La première fois que nous nous y sommes rendus, nous nous sommes tout de suite sentis bien dans cette ville verte où règne presque une sorte de dolce vita à la slovène. La ville n’est pas immense et les points d’intérêts sont tous regroupés dans le centre, aussi est-il possible d’y rester seulement une journée et une nuit.

Se rendre à Ljubljana depuis Paris

Pour nos deux voyages en Slovénie, nous avons réservé nos vols pour Ljubljana sur Air France : nous sommes partis de Paris Charles-de-Gaulle (depuis le petit terminal 2G) avec HOP!, l’une des filiales de la compagnie. En 2019 (voyage du 1er au 13 août), nous avions payé 169€ par personne (soit un total de 338€ pour deux, en vol direct). En 2021, nous avons pris nos billets fin mai pour un voyage du 22 juillet au 8 août, pour 141€ par personne (soit un total de 282€ pour deux, en vol direct), ce qui est un prix très raisonnable surtout pour le mois d’août.

En atterrissant, on se sent directement plongés dans l’ambiance du pays : l’avion se pose sur la piste entourée de sapins et de montagnes, c’est magnifique ! L’aéroport est très petit (si bien que sur la route, les panneaux indiquent « Aerodrom »), vous ne pourrez pas vous y perdre. Pour vous rendre à Ljubljana, vous avez deux options :

  • le bus de la ville, qui met environ 50 minutes à arriver en ville, avec plusieurs arrêts.
  • la navette-taxi de la compagnie GoOpti, que nous avons pris les deux fois. Les navettes se trouvent face à la sortie de l’aéroport, vous ne pourrez pas les manquer. Le principe : pour 10€ par personne (payable en espèces ou en CB), le chauffeur vous conduit à votre hébergement, en une vingtaine de minutes (un peu sur le principe du Uber Pool ! ). En 2019, le trajet s’était très bien déroulé car nous étions à l’avant et nous en avons profité pour discuter avec notre chauffeur qui nous a donné quelques informations sur son pays. Nous vous recommandons vivement de prendre ce moyen de transport qui vous mènera plus vite en centre-ville, et surtout directement à votre logement.

Que voir à Ljubljana

Le château (Ljubljana grad)

Lors de nos deux visites, nous sommes montés au château en début de soirée au coucher du soleil. Le plus simple est d’emprunter l’escalier Reber, situé en perpendiculaire de la rue principale (stari trg), qui donne déjà une belle vue sur la ville. Arrivés en haut, vous pouvez vous diriger directement vers le château qui surplombe Ljubljana : la vue n’est pas sensationnelle mais cela permet de se rendre compte que la capitale est entourée par les forêts et les montagnes. Depuis notre visite en 2019, les abords du château ont changé : toute l’esplanade a été rénovée et un café/restaurant s’y est installé.

Nous avons continué notre balade sur la colline du château, qui est assez sauvage. En nous dirigeant vers le vignoble de Ljubljana (gradski vinograd), nous avons pu admirer une plus jolie vue sur la ville de ce côté sud de la colline. Quant au vignoble, c’est vraiment un lieu paisible et assez insolite à voir en pleine ville : à ne pas manquer lors de votre visite de la colline du château, surtout au coucher du soleil !

Le long de la rivière Ljubljanica

Partout la rivière Ljubljanica est présente : on peut la traverser au sud sur le Šentjakobski most (St James Bridge), le Šuštarski most, le très connu triple pont Tromostovje, le pont aux cadenas Mesarski most et enfin le pont des Dragons, Zmajski most. C’est vraiment l’un des endroits les plus agréables de la ville où on peut juste flâner, s’arrêter prendre un verre et admirer les monuments depuis les berges.

Le centre-ville historique

Le centre-ville de Ljubljana est entièrement piéton, ce qui rend la balade très agréable car on n’est pas dérangés par les voitures. Avec ses maisons colorées et ses rues pavées, le centre est très pittoresque et on a envie de prendre des photos à chaque coin de rue. Nous avons emprunté la très belle rue gornji trg, qui nous a fait arriver sur la place où se trouve la fontaine d’Hercule. Il faut ensuite prendre à droite sur stari trg, qui est la rue principale de la ville où se trouve les plus beaux monuments et tous les restaurants. Nous avons pu admirer la mestni trg, la place principale, ainsi que la fontaine des Trois Fleuves de la Carniole et enfin la cathédrale Saint Nicolas. Nous nous sommes vite rendus compte que la ville était très petite et tout pouvait se visiter dans un rayon de dix minutes à pied !

Partout, de la musique dans la rue, des gens en terrasse, pour dîner ou simplement pour prendre un verre : une belle atmosphère d’été qui sent bon les vacances. De l’autre côté de la rive, on peut découvrir une agréable promenade arborée bordée de petits restaurants, qui débouche sur la place de l’Eglise de l’Annonciation, que l’on aperçoit de loin grâce à sa couleur rougeâtre. Et de là, il faut emprunter Miklošičeva cesta pour passer devant des immeubles Art Déco comme la Vurnikova hiša. L’autre côté du centre-ville est également agréable avec la place du Congrès, l’Opéra ou encore la Galerie Nationale, en se rendant vers le parc Tivoli.

Et pour avoir une vue imprenable sur toute la ville et le château, nous sommes montés sur le rooftop du plus haut gratte-ciel du pays, Nebotičnik. Dans l’entrée de l’immeuble, il suffit de prendre l’ascenseur en direction du bar : nous n’y avons pas consommé, seulement pris des photos !

La place du Congrès (Kongresni Trg) est toujours très animée et de nombreux événements s’y déroulent, aussi bien en journée qu’en soirée. En 2019, la surprise de l’après-midi fut d’assister à des matchs de beach volley : un bon moment de musique et d’applaudissements partagé avec les locaux venus encourager les équipes. En 2021, nous avons assisté au festival choral international Europa Cantat qui accueille des choeurs nationaux venus de partout en Europe.

Juste avant d’entrer dans le parc Tivoli, ne manquez pas l’église orthodoxe St-Cyril (Sts. Cyril and Methodius Church) qui renferme de magnifiques peintures et fresques très colorées.

Le parc Tivoli

Le parc Tivoli constitue en quelque sorte le poumon vert d’une ville déjà bien arborée. Nous sommes rendus les deux années dans ce grand parc, notamment vers la promenade Jakopič et le château de Tivoli. L’allée principale présente chaque saison de belles expositions photo : en 2019, la thématique proposée était l’architecture Art Déco que l’on peut trouver à Ljubljana et en 2021, la musique chorale européenne. Une fois arrivés au château, entouré de petits jardins fleuris, vous aurez une belle perspective sur la promenade Jakopič.

S’il vous reste un peu de temps lors de votre passage à Ljubljana, nous ne pouvons que vous conseiller de venir au parc Tivoli, au calme, et surtout d’emprunter les nombreux sentiers qui parcourent la forêt. On oublie totalement que nous sommes en pleine ville, dans une capitale !

Ljubljana de nuit

Si vous dormez à Ljubljana, pensez à vous promener dans la ville une fois le soleil couché. Les monuments sont tous éclairés, avec des couleurs différentes, ce qui donne une atmosphère un peu magique à la ville. Le mieux est de longer la rivière, sur la rive opposée à celle du château pour voir la colline illuminée de loin.

Nos logements à Ljubljana

En 2019, nous avons choisi de nous loger en plein centre-ville, au pied du château, dans cette chambre privée trouvée sur Airbnb (108€ les deux nuits). Nous avons eu la surprise d’avoir l’appartement en entier car notre hôte est parti les deux jours où nous étions là ! Le logement était impeccable, bien décoré et au calme : il était situé littéralement à quelques minutes de l’artère principale, cinq minutes d’un Spar pour faire les courses et une vingtaine de minutes de la gare.

En 2021, nous avons logé dans un appartement entier Airbnb (70€ la nuit), situé à quelques minutes du Pont des dragons, dans la rue menant à la gare routière. Refait à neuf, le logement était parfait pour une nuit (avec tout ce qu’il faut pour le petit déjeuner).

Economisez sur votre prochaine réservation Airbnb grâce à notre lien de parrainage !

Nos bonnes adresses à Ljubljana

  • Landerik (2019, 2021) : une belle adresse assez chic et gastronomique avec laquelle nous avons commencé nos deux séjours en Slovénie. Le menu du midi à 19€ est d’un rapport qualité/prix imbattable : mise en bouche, entrée, plat, dessert et mignardise, avec des associations originales et des présentations soignées. On recommande vivement !
  • Pop’s place (2019) : un très bon restaurant italien bien décoré face à la Ljubljanica : nous avons mangé deux pizzas, une assiette de jambon et de burrata ainsi qu’un tiramisu pour seulement 29€ !
  • Slovenska Hiša (2021) : joli bar situé au bord de la Ljubljanica qui propose des produits locaux comme des planches de charcuterie et fromages (12€ pour deux boissons et une planche).
  • Cacao (2019) : une bonne adresse pour manger une glace ou un gâteau avec un smoothie au bord de l’eau, face au marché couvert.
  • Gelateria Romantika (2021) : très bonnes glaces aux parfums originaux et au prix doux (2,50€ les 2 boules).

Alors, Ljubljana ?

Nous avons vraiment ressenti une douceur de vivre dans cette ville, sacrée en 2016 Capitale verte de l’Europe par la Commission Européenne. La ville étant à taille humaine, tout peut se faire à pied et on repasse souvent (avec plaisir) dans les mêmes rues et sur les mêmes places. Ce n’est pas une ville qui se visite au pas de course mais qui se découvre en s’arrêtant dans les boutiques d’artisanat ou à une terrasse au bord de l’eau. La nature y est partout présente et de nombreuses rues sont piétonnes, ce qui permet d’être au calme, même en pleine ville !
Nous vous conseillons donc d’y passer une journée ou une journée et demi, ce qui laisse le temps de découvrir le centre-ville, le château et le parc de Tivoli. Le maître mot est de flâner et de se laisser guider par les ruelles et la musique toujours présente dans la rue…

Pour compléter vos lectures, nous vous conseillons l’excellent blog d’un expatrié français que nous avons lu et relu : Slovénie secrète.

 

2 réponses

  1. nicole Noel dit :

    Charmante petite ville qui se visite en dilettante , au hasard des rues remplies de musique
    . Par certains côtés , j’y ai retrouvé un peu la Roumanie sur certains monuments et le parc . Vignoble en plein centre ville , original et très belle photo de coucher de soleil . Encore bravo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.