Venise et ses îles en cinq jours

Venise et ses îles en cinq jours

Que voir à Venise et ses alentours

Mazzorbo

Nous avons consacré une journée entière à l’exploration de trois îles de la lagune de Venise : Mazzorbo, Burano et Murano. Le départ des vaporettos se fait depuis le quai Fondamente Nove au nord de Venise. Nous avons acheté un pass illimité « une journée » qui coûte 20€ par personne : des machines se trouvent au niveau du Pont Rialto.

Nous sommes donc descendus sur la petite île de Mazzorbo et nous étions presque les seuls à le faire ! C’est un bon plan pour éviter la « foule » de touristes qui se dirige directement vers l’île de Burano. Les deux îles sont reliées entre elles par un pont piéton ainsi il est possible d’accéder facilement à l’une et à l’autre.

Mazzorbo est une île calme où se trouve des vergers et des vignes ainsi que quelques restaurants dont un Michelin (Venissa). Nous avons adoré nous promener sur cette petite île, au son des cigales, avant de rejoindre l’agitation (toute relative) de Burano.

Burano

L’île de Burano est la plus connue de l’archipel de la lagune grâce à ses maisons de pêcheurs colorées. C’est définitivement l’île la plus photogénique et photographiée ! Burano est assez petite donc on en fait le tour en une petite heure : n’hésitez pas à prendre des rues adjacentes aux canaux pour vous retrouver seul. L’une des vues les plus célèbres de l’île est celle depuis le Tre Ponti.

Murano

Nous avons terminé notre journée de découverte des îles de la lagune de Venise par l’île de Murano, mondialement connue pour son art verrier. Murano est accessible depuis Burano avec la ligne 12 de vaporetto (arrêt Faro à Murano). Murano est une île plus vaste que celles de Mazzorbo ou de Burano, aussi nous n’avons pas pu explorer tous les quartiers. Si vous souhaitez inclure une visite d’un artisan verrier, prévoyez une bonne demi-journée voire une journée entière pour visiter Murano. De notre côté, nous avions déjà vu une démonstration du savoir-faire d’un verrier lors de notre premier voyage en 2012 ; nous n’avons donc pas ressenti le besoin d’en revoir une.

Nous nous sommes concentrés sur le canal des verriers où se trouvent la majorité des artisans et des ateliers. Il faut ici savoir faire la distinction entre les vrais artisans de l’île qui proposent de véritables œuvres d’art et les revendeurs de babioles en verre. En nous dirigeant vers le canal principal, nous avons emprunté le Ponte Longo pour découvrir une autre partie de l’île. On s’est rendus en direction du Campo San Donato et la Basilique Santi Maria e Donato. Murano est une île qui a beaucoup de charme ! Elle nous a fait penser au quartier sud de Venise, le Dorsodouro, avec ses maisons hautes aux couleurs chaudes.

Notre conseil : la plupart des touristes qui se rendent à Murano logent à Venise et visitent donc l’île durant la journée. Nous y étions donc presque seuls en toute fin de journée, à partir de 18h.

Notre logement à Venise

Nous avons logé dans le quartier de San Marco dans un bel appartement déniché sur Airbnb pour 407€ les 5 nuits. Le salon donnait directement sur un petit canal et sur le conservatoire de musique de Venise qui laissait échapper quelques airs ! On ne peut que recommander cet appartement situé à proximité de tous les lieux incontournables de la ville, mais au calme.
Pensez à avoir de la monnaie pour payer la taxe touristique à votre hôte car elle n’est souvent pas comprise dans le prix du logement.

Nos bonnes adresses à Venise

  • Arcichetti Bakaro : petit bar à tapas typique dans le quartier de Santa Croce qui propose de bons cicchettis à 1€ pièce.
  • Rossopomodoro : de bonnes pizzerias napolitaines dans le quartier de San Marco (sur place ou à emporter, environ 13€ la pizza)
  • Pasticceria Rio Marin : petite pâtisserie traditionnelle qui propose un très bon tiramisu maison à déguster sur place au bord du canal (entre 2€ et 3€ la part).
  • Osteria Al Duomo à Murano : restaurant traditionnel italien à la belle terrasse ombragée (47,50€ pour trois plats, le couvert et l’eau)
  • Murano Gelateria à Murano : excellentes glaces sur l’île de Murano (3€ les 2 boules)

Alors, Venise ?

Il est impossible de ne pas apprécier cette ville-île unique au monde (à condition de bien choisir la période de son voyage) ! Nous sommes totalement tombés sous le charme de Venise et des îles de la lagune pour la seconde fois. Venise ne se limite pas qu’à la place Saint-Marc ni au Grand Canal. Il y a tant à découvrir dans chacun des quartiers de la ville qu’il faut bien plusieurs jours pour les arpenter. Par ailleurs, nous avons eu beaucoup de chance de redécouvrir Venise à une période où le tourisme mondial n’avait pas encore repris complètement, même en plein mois de juillet.
On vous conseille donc de planifier un voyage de quatre ou cinq jours pour profiter à la fois de Venise mais également de ses îles qui possèdent une âme totalement différente. L’idéal serait d’éviter la très haute saison estivale pour ne pas se sentir submergés par la vague touristique.

Vous prévoyez un séjour en Italie ? Lisez tous nos articles sur ce beau pays !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.