10 jours à Lanzarote : l’ouest de l’île

10 jours à Lanzarote : l’ouest de l’île

lanzarote

Nous avons consacré une journée et demie au sud ouest de Lanzarote. C’est assez pour découvrir en profondeur chacun des sites, car nous y sommes même retournés pour quelques uns d’entre eux. La LZ-703 entre les Salinas de Janubio et El Golfo est à ne pas manquer pour sa côte sauvage. Nous avons également bien aimé les plages de sable du sud, que l’on ne retrouve nulle part ailleurs. Mais il faut savoir que c’est là que se concentrent la plupart des hôtels et des clubs, aussi le littoral du sud est beaucoup plus construit et habité – néanmoins, il garde quand même un certain charme. Voici donc toutes nos recommandations à visiter dans l’ouest de Lanzarote !

Que voir dans l’ouest de Lanzarote

Yaiza

Pour débuter notre journée dans l’ouest de l’île, nous nous sommes arrêtés dans le petit village de Yaiza, perdu au milieu des volcans sur la LZ-2. Nous avons donc fait le tour de ce petit bourg qui compte une jolie église au plafond de bois et une place principale qui accueillait une reconstitution de l’île de Lanzarote à grande échelle.

Salinas de Janubio

Les Salines de Janubio sont l’un des endroits que nous avons préféré durant notre journée dans l’ouest de l’île et à Lanzarote en général. On vous conseille deux spots principaux pour les admirer : le point de vue d’en bas, sur le parking de la boutique de vente de sel, et un point de vue en hauteur, sur la LZ-701. La vue la plus spectaculaire est celle du haut de la falaise, sur laquelle nous nous sommes promenés pour voir les salines sous différents angles. Là encore, nous étions seuls sur le site !
Notre conseil : ne manquez pas non plus le restaurant des salines, dont on a une vue spectaculaire (adresse en bas de l’article).

Nous sommes revenus aux Salinas de Janubio un autre jour, au coucher du soleil pour profiter des jolies couleurs chaudes sur les bassins, avec les volcans rougeâtres en arrière plan.

Los Hervideros

Après avoir déjeuné aux Salines de Janubio, nous avons repris la LZ-703, une magnifique route qui longe la mer. Il est possible de s’arrêter sur le bas-côté aménagé le long de cette route pour admirer le paysage. L’un des lieux les plus connus du coin est le littoral des Hervideros qui renferme des grottes dans lesquelles l’eau de la mer s’engouffre à grande vitesse. Nous nous sommes donc garés sur le grand parking aménagé et avons suivi le sentier qui donne différents points de vue sur les grottes.

El Golfo – Charco Verde

On se demandait où étaient passés les touristes à Lanzarote… nous les avons trouvés à El Golfo, sur le site du Charco de los Clicos (Charco Verde). Le parking (gratuit) était rempli de voitures et de bus, ce qui peut faire peur à première vue ! Il faut lors emprunter un petit chemin balisé pour arriver au point de vue d’où on peut admirer ce lac vert si connu.
A savoir : il est aujourd’hui interdit de descendre sur la plage et de s’approcher du lac, qui est protégé !

Pour profiter du lieu, nous avons emprunté un autre chemin, à gauche quand vous êtes face au parking, en revenant du lac. Etre sur les falaises permet d’avoir une belle vue sur la mer, le village d’El Golfo en contrebas et la plage. L’occasion de faire de belles photos, cette fois-ci sans personne.

Marina Rubicón

En fin de journée, avant de nous rendre à la plage Mujeres, nous nous sommes arrêtés dans le port de plaisance de Marina Rubicón. Ce port à l’allure très chic est également un petit quartier commercial avec des boutiques de marque. C’est également ici que se trouve l’hôtel The Volcan qui reproduit l’architecture de l’île. Marina Rubicón n’est pas non plus un immanquable à Lanzarote, mais nous avons apprécié nous promener sur le port et sur la jetée.

Playa Mujeres

Nous nous sommes rendus à deux reprises sur cette plage de Playa Mujeres : une première fois, en fin de journée, pour admirer le coucher du soleil, et une seconde fois en pleine journée pour profiter du soleil. Pour s’y rendre, il faut emprunter une longue piste de terre et de cailloux (attention à la voiture de location !) et s’acquitter de 3€ par voiture pour la préservation de cette zone protégée, qui s’étend jusqu’à Papagayo. Mais comme nous y étions le soir, la cabane du « péage » était fermée, aussi nous sommes passés sans payer : bon à savoir si on y vient à la tombée du jour !
Nous avons adoré venir sur cette plage immense de sable blanc et fin où il n’y avait pratiquement personne. Il est possible d’emprunter les chemins qui gravissent la falaise pour avoir une vue en hauteur sur la plage. Tout simplement magnifique !

La journée, la mer est d’un bleu turquoise éclatant : on se croirait sur une île paradisiaque ! Là encore, nous avons pris de la hauteur pour admirer la plage dans son ensemble…

Playa del Papagayo

L’une des vues les plus célèbres de Lanzarote est celle de la plage de Papagayo, au sud de Lanzarote. De la Playa Mujeres, il faut continuer la piste en terre sur quelques kilomètres et se garer sur le grand parking (gratuit) de Papagayo. Nous avons ensuite pris le chemin qui mène à la falaise pour avoir la vue surplombante, au-dessus de la crique. L’endroit mérite d’être connu : c’est splendide !

Femés

Sur la LZ-702, en venant d’Uga, nous avons fait un court arrêt au Mirador de Femés, un minuscule village qui surplombe toute la région. Le point de vue se trouve sur la place de l’église, mais nous nous étions garés un peu en contrebas, dans le virage. Même si l’on voit très loin, jusqu’à la mer, nous n’avons pas non plus été subjugués par le paysage très aride et monotone – mais la vue vaut quand même le coup !

Playa Quemada

Le village de pêcheurs de Playa Quemada se situe sur une route secondaire qui part de la LZ-2. Quelques maisons blanches et restaurants de fruits de mer bordent la plage de galets, déserte en janvier. La plage est très paisible… l’endroit idéal pour faire une pause au soleil.

Notre bonne adresse dans l’ouest de Lanzarote

  • Mirador de Las Salinas : une excellente adresse gastronomique avec une vue imprenable sur les salines, à ne pas manquer ! Il y a du choix à la carte : tapas et entrées typiques, paellas, risottos… Nous y sommes allés deux fois pour déjeuner, tant les plats sont bons et la vue de la terrasse est agréable. Nous avons payé 55€ puis 64€ pour deux, pour entrée-plat-dessert-eau.

Alors, l’ouest de Lanzarote ?

C’est là encore une région de l’île que nous avons adoré explorer ! On peut passer facilement deux jours à visiter cette partie de Lanzarote, si l’on prend son temps pour s’arrêter devant les différents paysages. Notre coup de cœur va aux Salines de Janubio où nous avons été à deux reprises, en pleine journée et au coucher du soleil : les couleurs étaient juste incroyables.
On vous conseille de ne pas passer à côté de la Costa de Papagayo et ses plages de sable blanc, des Salines de Janubio et de la côte de los Hervideros !

En train d’organiser un voyage à Lanzarote, lisez tous nos articles sur l’île !

 

2 réponses

  1. Nicole Noel dit :

    Le Charco Verde , les plages de sable blanc et la fondation César Manrique donnent vraiment envie de partir à leur découverte
    J’ai bien apprécié également le déroulement du programme , le budget précis et je pense que le loueur Sixt va avoir de nouveaux clients s’il existe à Ténérife en septembre car , pour cause de coronavirus , notre voyage a été reporté . Merci à Marie pour son blog précis , documenté , varié et ses belles photos

    • Marie dit :

      Merci pour le gentil commentaire Nicole ! Sixt existe bien à Tenerife, notamment dans les aéroports. On recommande vraiment Lazarote, c’est une île incroyablement riche 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *